L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea – Romain Puértolas

Fakir

Le Livre de Poche – 307 pages

 

Ajatashatru Lavash Patel, fakir de son état, débarque de son Inde natale pour 24 heures afin d’acheter un matelas à clous chez Ikea. A peine le premier pied posé sur le sol français, il va se mettre dans une situation improbable avec un chauffeur de taxi peu recommandable….Ensuite rien ne va se passer comme prévu et il finira dans une armoire, comme passager clandestin pour un voyage aussi loufoque qu’improbable à travers l’Europe et la Lybie…

 

La sortie de ce roman au titre à rallonge ne m’avait pas échappée, mais il a fait un tel buzz que j’ai préféré attendre un peu…et puis je l’ai finalement acheté en poche cet été. Depuis quelques temps j’enchaine la littérature jeunesse et j’avais envie de quelque chose de léger et drôle pour passer à autre chose n’arrivant pas a entre dans un roman adulte. L’effet couverture jaune qui détonne dans ma bibliothèque me l’a rappelé à mes bons souvenirs..

Nous avons donc un fakir (aussi fakir que moi), venu acheter un matelas à clous seulement disponible chez Ikea France (ok !). Devant attendre, et n’ayant pas de quoi se payer un hôtel, il décide de passer la nuit sur place. Je passe sur le fait qu’il a le temps de se faire à manger dans le restaurant du magasin, lire un journal et dormir avant de se faufiler dans une armoire en entendant quelqu’un arriver ( non pas quelqu’un de la sécurité, hein, une équipe du magasin qui passe sans le voir !).

Evidemment il se retrouve enfermé, mis dans un camion, se retrouve avec des clandestins , se fait arrêter, est renvoyé de pays en pays, se cache dans la malle valise d’une actrice qui l’invite dès qu’elle découvre sa situation…bref

L’auteur s’amuse beaucoup dans ce roman, notamment avec les prénoms des indiens, il propose à chaque fois une prononciation différente pour nous aider. Concernant les personnage occidentaux, on a le droit à une Sophie Morceaux, actrice de son état, Mick Jagger-LeCoultre chanteur  ou bien encore un Gustave Palourde ou un Michou Lapaire… voilà, voilà…

Alors effectivement c’est plutôt loufoque, c’en est même grossier. Je me demande d’ailleurs si l’auteur n’a pas fait exprès de nous sortir des blagues téléphonées et des jeux de mots un peu faciles (pour rester correcte). Les traits de notre fakir sont bien forcés, les autres personnages sont assez caricaturaux et l’intrigue totalement improbable. Ça manque quand même d’un peu de subtilité . La partie concernant les clandestins était intéressante, mais elle est un peu noyée dans le reste…

Cependant j’ai passé un bon moment, comme quand on regarde une de ces comédies à la Pierre Richard ou Mr. Bean. C’est gros, c’est un peu lourd, et à la fin je ne sais plus si j’ai rit parce que c’était vraiment drôle ou parce que le récit était grotesque, mais j’ai quand même rit ! C’est le paradoxe de la littérature parfois.

On est donc loin de la grande littérature et de l’humour fin, mais ce roman se lit très vite et il a eu le mérite de me remettre sur les rails. J’avais besoin de quelque chose de léger et drôle, il a parfaitement fait son travail !

Challenge Petit Bac 2015

Catégorie Objet -Ligne 2

 

Publicités

4 réflexions sur “L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea – Romain Puértolas

  1. Pingback: Challenge Petit Bac : bilan 2015 et présentation 2016 | Val bouquine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s