Un clafoutis aux tomates cerises – Véronique de Bure

Flammarion –  384 pages

Jeanne,une vieille dame de 90 ans, décide en ce début d’année d’écrire son journal intime. Elle y raconte tout aussi bien son quotidien que son passé et nous la suivons sur une année au fil des saisons. Ancienne parisienne exilée à la campagne depuis plus de 60 ans, elle y apprécie tout particulièrement la douceur de vivre, le temps d’avoir le temps, de s’occuper de son jardin, de sa famille ou de jouer aux cartes avec ses amies.

Jeanne est un nonagénaire pleine d’entrain. Veuve, elle vit seule à la campagne dans une grande maison non loin de Vichy, rassurée par la présence de ses voisins Marcelle et Fernand.  Elle conduit toujours et ne manquerait pour rien au monde les après-midis bridge avec ses amies. Elle se maintient en forme en faisant sa gymnastique quotidienne et refuse qu’on lui installe un fauteuil pour monter les escaliers. Elle passe beaucoup de temps dans son jardin, et l’entretient toujours grâce a l’aide de son jardinier. Et puis elle ne se passerait pas non plus de ses mot croisés du Figaro Madame. Tête et corps : elle veut pouvoir rester en forme et autonome, mais par contre les nouvelles technologies la laissent perplexe.

Elle reçoit ses enfants et ses petits enfants régulièrement et prépare en ces occasions des tas de petits fours qu’elle congèle pour toujours en avoir sous la main. Toujours heureuse de les avoir, elle est aussi contente de les voir partir, car ils bousculent un peu trop son quotidien.

J’ai vraiment adoré ma lecture. Passer une année auprès de Jeanne a été un moment particulier, même si teinté parfois d’une certaine mélancolie et même s’il ne se passe pas forcément beaucoup de choses. On ne vas pas se voiler  la face sur le fait que vieillir n’est pas toujours drôle mais ce qui m’a plu c’est sa vision du monde, ses petites habitudes, ses envies, ses souvenirs aussi. Jeanne est tellement attachante.

J’ai été particulièrement touchée car Jeanne ressemble beaucoup à ma maman par certains points, ce pourrait être elle si j’ai la chance de l’avoir encore dans 20 ans… Jeanne est aussi un peu la femme que j’aimerais être à 90 ans .

Une très jolie lecture tendre, émouvante, un peu triste parfois, drôle et piquante également.  Je vous recommande vivement d’aller rencontrer Jeanne… on en ressort pas complètement indemne.

PS : Et la couverture….on en parle ? J’adore

[Les livres de P’tit Loup en attendant Noël] – 24 Petites Souris Avant Noël

Noël à Dubai, c’est toujours un peu particulier. Evidemment les locaux ne le fêtent pas, cependant les Malls regorgent de décorations et les chansons de Noël passent en boucle. C’est un peu étrange, mais au moins on est au chaud !

Cette année, mon petit lutin a bien compris le principe du Calendrier de l’Avent. Tous les matins nous ouvrons la fenêtre pour découvrir le petit cadeau caché à l’interieur (heu oui, là c’est moi qui ai craqué) et tous les soirs avant son histoire, son papa lui lit une page de « 24 Petites Souris avant Noël ».

Flammarion

Flammarion – Les albums du Père Castor

Textes : Magdalena

Illustrations : Nadia Bouchama

 

« A l’approche de Noël, la famille des 24 petites souris est bien occupée. Dès le 1er décembre, il faut aller chercher le sapin, décorer la maison, préparer des gâteaux…

Les petites souris seront-elles prêtes pour le 25 décembre ? « 

 

Tout simplement, ce livre propose de suivre la famille Souris du 1er au 24 décembre. Chaque jour, quelques lignes sur l’avancée de leurs préparations, comme un Calendrier de l’Avent classique. Le texte est simple et les illustrations sont très riches et très mignonnes. En complément, c’est parfait pour un petit rituel qui nous amènera jusqu’à Noël.

DSCF1259

Cet album plaît beaucoup à mon P’tit Loup, il faut dire que les petites souris sont craquantes. Elles ont toutes un prénom qui se termine de la même façon : Céline, Sabine, Marine… Le soucis, c’est qu’il n’y a que quelques lignes par page, donc nous racontons l’histoire depuis le début en ajoutant une page tous les jours.

Il me plaît beaucoup à moi aussi de par son format à l’italienne et ses couleurs vives très « Noël ». Il nous met un peu dans l’ambiance. En général j’aime assez les albums et les histoires du Père Castor et je trouve celui ci très réussi.

DSCF1260

Autour du monde avec Tante Mame – Patrick Dennis

J’avais adore le premier volet des aventures de Tante Mame. Impossible de ne pas acheter la suite. Une petite apprehension avant de commencer : est ce que cela va etre aussi bien  ?

Flammarion - 390 pages

« Femme émancipée, imprévisible, pleine de fantaisie, Tante Mame a enlevé son petit-neveu et entrepris de parcourir le monde en sa compagnie. Le vieux continent, dont elle n’ignore rien des usages, sera un théâtre à sa démesure. Ainsi sera-t-elle meneuse de revue aux Folies Bergères, châtelaine cernée par les nazis en Autriche, victime d’un gigolo sur la côte basque, menacée par les fascistes à Venise, prisonnière d’un kolkhoze en Russie. À ses côtés, on retrouve son neveu Patrick et sa meilleure amie, la légendaire et non moins riche actrice Vera Charles, ainsi qu’une loufoque bande d’originaux, d’expatriés et de play-boys. Nouveaux adeptes et fans de longue date se délecteront de ce second volet des frasques toujours plus extravagantes de la célèbre globetrotteuse. Subtil, insolent et furieusement drôle, Tante Mame n’a pas pris une ride et son tour du monde reste toujours aussi irrésistible. »

Et bien oui, c’est aussi bien et c’est un vrai bonheur de retrouver Tante Mame et Patrick.

Ce dernier est desormais marie et pere d’un petit garçon de 10 ans que Tante Mame a « enleve pour lui faire decouvrir le monde  » le temps d’un ete qui dure depuis 2 ans et demi. N’ayant plus de nouvelle depuis 4 mois, la femme de Patrick, Pegeen, frise la crise d’hysterie.

Afin de la rassurer (et sans doute masquer un peu sa propre inquietude) Patrick entreprend de raconter le voyage qu’il a lui aussi fait avec Mame quand il avait 17 ans.

De Paris a Londres, de la cote basque aux montagnes autrichiennes, de la ferme communautaire russe au country club libanais, les excentricites de Mame  et le regard presque blase de Patrick sur les evenements m’ont fait hurler de rire.

Encore une fois Patrick Dennis a fait mouche et je vous recommande vivement ce livre qui a ete comme le premier volume, un enorme coup de coeur.

Lu dans le cadre du Challenge

Edit du 3 janvier : il entre egalement dans le Challenge Vintage Novels ! La bousculade de fin d’annee m’a fait oublier de l’y inclure :