[Jeunesse] – Indiana Teller T4 : Lune d’hiver – Sophie Audouin-Mamikonian

 

Dernier Tome de la série, retrouvez mes chroniques de Lune de printemps, Lune d’été, et Lune d’automne .

 

Nous avions laissé Indiana alors qu’il avait enfin réussi à se débarrasser de Mordred, l’infâme vampire, et capturé Tyler Brandkel. Mais ce dernier lui montre une photo de sa mère qu’il tient toujours prisonnière  S’il ne donne pas de ses nouvelles, elle sera exécutée. Grâce à ses dons de rebrousse-temps Indiana parvient à entrer en communication avec elle. Mais son message est clair : « Dans 7 jours si tu ne m’as pas trouvée,  je repartirai à jamais. » Mission plutôt difficile en soi, surtout lorsqu’un nouvel ennemi extrêmement puissant s’invite dans le tableau.

Le compte à rebours a commencé

 

Et voici le quatrième et dernier Tome de la Saga . On retrouve une nouvelle fois au début du livre un résumé des tomes précédents et je dois dire que je trouve le principe vraiment génial. Cela permet de tout remettre en place et surtout d’éviter ce qui m’arrive régulièrement lorsque je laisse un peu de temps entre deux tomes : « mais c’est qui déjà celui là ? Tiens je ne me souvenais pas de ça…. » qui parfois me gênent pour me replonger  dans la suite. Surtout lorsque comme ici, on démarre directement là où on avait laissé nos héros la dernière fois.

J’aime beaucoup le personnage d’Indiana, il a cet humour très particulier qui le rend vraiment attachant. On se demande d’ailleurs comment il arrive à le garder avec tout ce qui lui tombe sur le dos depuis le début de l’année. Il est également plus mûr et se fait confiance quant aux décisions qu’il prend, bonnes ou mauvaises, il tente. Dans cet opus, un nouvel ennemi se déclare, très puissant (et complètement cinglé). Sur ce coup là ça ne va pas être facile, surtout qu’Indiana est toujours à la recherche de sa mère retenue par Tyler Brandkel et que chaque minute compte.

Sa relation avec Katerina bat un peu de l’aile par moment. J’avoue que je n’ai jamais réussi à l’apprécier vraiment. Son caractère est assez étonnant, voir décevant à mon goût. Oui, c’est ça, en fait pour moi son personnage est décevant par rapport à celui d’Indiana. Je lui aurais bien collé deux claques par moment et j’ai vraiment bien aimé la réaction d’Indiana après la fameuse scène du balcon (compliqué de vous en dire plus, lisez vous comprendrez ce que je veux dire). Bref elle ne me manquera pas 😉

Encore une fois Indiana se retrouve dans une situation impossible, à croire que si quelque chose peut se mettre en travers de sa route, il ne sera pas épargné. Ici nous avons affaire à un ennemi particulièrement inventif, totalement allumé et qui est à dix mille lieues de se rendre compte de ce qu’il est en train de provoquer. Heureusement Indiana est aidé par ses amis vampires et loups-garous, et le Conclave des sorciers vient également à la rescousse. Tout ce petit monde se rend compte que leur manque de communication est en partie responsable de ce désastre.

Une dernier tome à la hauteur, mené par une écriture que j’aime toujours autant.La fin m’a plu elle aussi, j’ai été surprise par deux trois choses (et c’est bien !)  J’ai pu lire pas mal de commentaires disant que Sophie Audouin-Mamikonian a du bien s’amuser à écrire cette série et je pense la même chose. C’est effectivement ce qui ressort de ma lecture et cette idée me plaît beaucoup.  En tout cas bravo pour ce héros qui change un peu, son humour et son autodérison vont me manquer.

 

http://ennalit.canalblog.com/archives/2014/04/01/28556374.html

Catégorie Moment/Temps –      Ligne 2

 

http://mutietseslivresåç.com/2013/09/19/challenge-jeunesse-young-adult-3/

Publicités

Indiana Teller T3 : Lune d’automne – Sophie Audouin-Mamikonian

 

Michel Lafon - 360 pages

Michel Lafon – 360 pages

 

Lune d’Automne est le troisième tome de la série, vous trouverez ici ma chronique du premier tome et ici celle du deuxième.

En prenant le pouvoir au sein de sa meute, Tyler Brandkel semble devenu fou. Non content d’avoir enlevé la mère d’Indiana ansi que sa petite amie, il mord cette dernière, la condamnant à devenir un semi. Katerina est en danger, si elle réussit sa transformation (chose rare chez une femme), elle va se réveiller assoiffée de sang humain. Si elle tue, c’est la mort qui l’attend selon la loi des loups. 

Ramenée à temps au ranch Teller, elle est enfermée pour faire des examens. On se rend compte que quelque chose ne va pas comme d’habitude, mais après un certains nombre d’analyses, impossible de savoir quoi. Indiana prend la décision d’enlever Katerina pour la protéger ainsi que la meute d’une attaque du clan Brandkel. Grâce à Axel, son ami semi, ils vont se cacher dans la grotte même où celui ci a passé 6 mois de sa vie, les 6 mois nécessaires pour prendre le contrôle de sa soif de sang humain.

Mais comme si un seul problème ne suffisait pas, Mordred, un vampire/mort vivant extrêmement puissant prend le pouvoir au sein du Fléau, Annabelle la belle SangVol  et ses compagnons vampires ne peuvent rien faire contre son pouvoir maléfique et ultra puissant…l’humanité entière est en danger. Et c’est avec l’aide d’une épée légendaire qu’Indiana tente d’arrêter ce fou dangereux.

 

Décidément, chaque volume gagne en intensité, Indiana n’a pas vraiment le temps de souffler dans cet opus. Il doit lutter contre Tyler, tellement amoureux de Katerina qu’il en devient complètement fou, créant des virus capables de tuer la planète entière. Il tient toujours la mère d’Indiana prisonnière et à commis le sacrilège de mordre Katerina, contre son gré, la condamnant au mieux à d’atroces souffrances et une vie de semi assoiffé de sang humain, ou au pire à la mort. Le vaccin qu’il lui a inoculé semble en plus avoir des répercussions inattendues.

S’ajoute la présence d’un mort vivant plutôt inquiétant, Mordred,  ramené à la vie par un vampire souhaitant prendre le pouvoir et pensant pouvoir faire alliance avec lui . Malheureusement, c’est un fou furieux qu’il a ramené d’outre tombe, assoiffé de vengeance et de pouvoir.  Indiana doit également luter contre lui.

Il « travaille  » autant qu’il peut pour maitriser son don de rebrousse-temps, essayant d’en repousser les limites jusqu’à se mettre en danger . Comme s’il avait besoin de ça en plus.

Bref (!) un tome plein de rebondissements, où Indiana gagne en maturité. Il garde toujours son éternel humour, bien qu’il soit ici il est mit à rude épreuve. Cette fois, j’ai apprécié le personnage de Katerina. Beaucoup plus intéressant et également plus mure. Par contre on parle très peu de la mère d’Indiana et on ne sait pas vraiment ce qu’elle devient, à part le fait qu’elle soit toujours prisonnière et qu’elle avait consciemment refusé de venir avec lui dans le tome précédent. Ce n’était d’ailleurs certainement pas innocent.

Un tome aussi plus sombre, la petite querelle entre deux ados est en passe de devenir un conflit mondial entre surnaturels, où nous, pauvres humains, avons peu de chance d’en sortir indemnes. Je me demande jusqu’où Sophie Audouin-Mamikonian va nous emmener la prochaine fois, mais mon attente est grande. Si elle arrive à faire monter encore un peu plus la tension, le final va être explosif.

Vivement la suite !!

Challenge Jeunesse :YA -2challengeQuatreSaisons

Jeunesse -  Catégorie lieu

Catégorie Phénomène météo – Ligne jeunesse

[Jeunesse/YA] – Indiana Teller T2 : Lune d’été – Sophie Audouin-Mamikonian

Ayant bien aimé le premier tome, qui nous avait laissé à un moment critique,  j’ai rapidement lu la suite pour retrouver Indiana.

Lune d’été est donc le second tome de la série Indiana Teller, ma chronique du premier tome se trouve ici

Nous retrouvons Indiana un mois après les terribles événements qui ont vu les clans de son grand-père et de Louis Brandkell se déchirer. Il se remet à peine de ses blessures et de l’enlèvement de sa mère par ce dernier, qu’il apprend que le père de Katerina a été sauvagement attaqué et qu’il se trouve entre la vie et la mort.Impossible pour lui de ne pas enquêter et lorsqu’il semble sur le point de démasquer le coupable, Tyler lui fait un odieux chantage .

Face au clan Brankell, prêt à tout pour anéantir la meute Teller, Indiana doit ruser et s’allier malgré lui à une sorte de garde vampirique venue enquêter sur l’évasion de 3 dangereux vampires lors du kidnapping de sa mère.

Emotionnellement Indiana devra aussi composer avec une Katerina déboussolée, effondrée par ce qui  est arrivé à son pere, ne supportant pas la rivalité dont elle fait l’objet . Le chantage de Tyler puis le charme puissant jeté  contre elle, ne faciliteront pas les affaires d’Indiana. Et ce n’est pas son don de rebrousse temps qui pourra vraiment l’aider, vu qu’il ne le maitrise pas encore vraiment.

J’ai pris beaucoup de plaisir  retrouver Indiana, car j’avais vraiment bien aimé ce personnage . J’avais quelques craintes concernant les vampires, mais l’auteur a su me convaincre grâce à cette touche d’humour qui m’avait tant plus dans le premier tome. Alors autant il ne se passait pas grand chose au debut du tome 1, autant là on a à peine le temps de souffler. Il se passe énormément de choses dans cet opus, et notre héros aurait bien de quoi perdre la tête. Heureusement il peut toujours compter sur ses grands-parents, Nanny,  son cousin Chuck et son ami Axel (bien que ce dernier perde un peu les pédales quand une certaine Annabelle, vampire de son état, croise son chemin 😉 )

On apprend pas mal de chose sur le passé d’Indiana, ce qui est arrivé à son père et pourquoi sa mère est devenue folle. Ca change pas mal la donne et j’ai bien aimé cet angle.

Par contre j’ai eu du mal avec Katerina : elle veut s’éloigner, mais ne comprend pas vraiment quand Indiana la repousse. Et puis, manque de chance, ce sort qu’on lui jette la rend totalement stupide et antipathique. C’était le but sûrement, mais je ne comprends pas bien ce qu’Indiana et Tyler lui trouve. J’espère que son personnage sera plus intéressant dans les prochains tomes, que j’attends avec impatience !!!

 

challengeQuatreSaisons

[Jeunesse/YA] – Indiana Teller Tome 1 : Lune de printemps – Sophie Audouin-Mamikonian

Voici une serie jeunesse dont j’avais entendu parler depuis quelques temps et qu’il me tardait de decouvrir. Encore une hisoire de loups garous me direz vous. Oui mais une histoire ecrite par l’auteur de la serie a succes Tara Duncan.

Michel Lafon – 382 pages

Indiana Teller est un jeune garcon de 18 ans qui a la particularite d’etre le fils d’un loup garou et d’une humaine. Son pere est mort quand il etait plus jeune et sa mere a ete internee dans un asile psychiatrique suite a ce drame dont elle est en partie responsable. Au coeur de la meute dont son grand pere est le chef, Indiana ne trouve pas sa place. Il souhaite quitter le ranch et suivre des etudes a l’Universite du Montana. Apres moultes tractations, il y est autorise, mais il doit promettre de ne jamais, jamais tomber amoureux d’une humaine.

A l’universite, Indiana pense enfin pouvoir vivre une vie normale. Mais c’etait sans compter sur la belle Katherina, une humaine qui ne le laisse pas indifferent, et Tyler, un loup-garou dont le pere est le plus grand rival de son grand pere. Lorsqu’Indiana echappe de peu a la mort, il decouvre qu’il a lui aussi un pouvoir tres particulier, mais il se garde bien de le reveler a ses grands-parents.

Quelqu’un a cherche a le supprimer, mais il n’est pas le seul a etre en danger, sa meute est menacee….

Premier tome d’une tetralogie, Lune de printemps m’a bien plu. J’ai tout de suite bien aime Indiana et je suis entree rapidement dans l’histoire. C’est sans doute du au fait que le recit se fait a la premiere personne. La premiere partie pose l’histoire et les personnages. Il n’y a pas beaucoup d’action, mais ca ne m’a pas pose de probleme, c’est souvent le cas dans le premier tome d’une serie. La fin est beaucoup plus animee et laisse presager une suite palpitante.

Il y a quelques elements que j’ai trouve un peu previsibles, mais l’ensemble est tres sympa et devrait plaire sans probleme au public pour lequel il est destine. Je lirai tres volontier la suite .

Jeunesse - Categorie Lieu

Jeunesse – Categorie Lieu

Merci a Camille des Editions Michel Lafon pour cette lecture.