[Les livres de P’tit Loup] – Minus

 

 

A partir de 8 ans

Auteurs : Jørn Hurum, Torstein Helleve, Esther van Hulsen

 

 

L’incroyable histoire des reptiles marin au temps des dinosaures

 

 

« Connaissez-vous les ichtyosaures, ces petits reptiles qui vivaient dans les mers au temps des dinosaures ? Suivez l’histoire de Minus le nouveau-né, et découvrez comment ces extraordinaires animaux marins mangeaient, respiraient, nageaient et fuyaient devant les dangereux pliosaures… »

 

 

 

Cet album absolument magnifique, est un docu-fiction qui nous emmène dans l’océan à la rencontre de Minus , un ichtyosaure (reptiles ressemblant un peu aux dauphins) qui vivaient il y a 147 millions d’années et dont un squelette a été retrouvé récemment.

Dans une première partie, une petite histoire nous raconte la naissance de Minus , son apprentissage pour se nourrir et la mort de « Vieille » attaquée par un plésiosaure. C’est ce squelette qui remontera à la surface par le jeu des plaques tectoniques sur l’île du Spitzberg , non loin du Groenland et de la Norvège. Les illustrations (dessins) sont superbes et accompagnent très largement l’histoire de Minus.

 

Dans une deuxième partie, on trouve tout un documentaire sur le travail des paléontologues, comment ils arrivent à retracer l’histoire de ce fossile garce aux indices récoltés et qui permettent de donner une foule d’informations. Une multitudes d’illustrations accompagnent les explications, aussi bien dessins, croquis, que photos. Le texte s’adresse à l’enfant, l’interpellant régulièrement, rendant le document interactif.

 

Un superbe album qu’on aime beaucoup à la maison.

 

 

[Jeunesse/YA] Partials T2 – Fragments – Dan Wells

 

 

Il s’agit du tome 2 de la série Partials (T1 ici), attention le résumé ci-dessous révèle des éléments du premier tome.

 

 

 

Kira a trouvé le remède au virus RM, un premier bébé a survécu. Le problème est que cet antidote est produit par le sang des Partials, … sans eux pas de remède. Hors ils sont voués à disparaître car on découvre qu’ils ont une date d’expiration, les premiers cas de déclin commencent  apparaître.

Kira a découvert qu’elle était également une Partial, une nouvelle génération. Pourquoi a t’elle été créée, par qui, pourquoi ?

Elle s’élance dans une nouvelle quête afin de trouver des réponses à ses questions. Pour cela elle doit traverser le pays totalement dévasté pour se rendre au siège de ParaGen (société qui a créée les Partials)  et tenter de retrouver les membres de l’Alliance, à l’origine du projet…

 

 

J’avais plutôt bien aimé le premier tome et c’est donc avec grand plaisir que j’ai retrouvé nos héros et spécialement Kira. Dans un premier temps j’ai été un peu étonnée par quelques longueurs ou plutôt lenteurs, ce qui n’existait pas selon moi dans le premier. Je me suis alors demandée comment j’allais avaler plus de 500 pages à ce rythme. Finalement, ça c’est plutôt bien passé, même si je ne l’ai pas lu aussi rapidement.

Kira a trouvé un remède dans le sang des Partials, mais malheureusement s’ils sont condamnés, les humains ne pourront plus en bénéficier et disparaîtront à leur tour. Elle décide donc d’aller trouver « à la source », c’est a dire chez ParaGen la solution qu’elle espère y trouver. ParaGen se trouve à Chicago, soit à l’autre bout du pays. On découvre alors avec elle l’état du reste du monde : étendues désertiques, fleuves pollués, pluies acides, animaux mutants, etc… Ce road trip n’est pas une partie de plaisir pour Kira. Accompagnée de Samm, et de Heron (une Partial pour le moins … froide)  Ensemble ils vont subire pas mal d’épreuves, la vérité est haut-delà de l’imaginable…

En ce qui concerne la construction du roman, on alterne les points de vue en fonction des chapitres ce qui me plaît assez car cela donne un certain rythme : Kira entame une sorte de quête et Marcus reste sur Long Island pour tenter de trouver également des réponses. Grâce à cette forme de narration on sait ce que nos héros ne savent pas encore, on approche de la vérité…

Ce deuxième tome apporte son lot d’informations sur les personnages et l’origine de la création des Partials, mais pose beaucoup de questions aussi. Kira ne sait plus à qui faire confiance. Une nouvelle guerre se prépare…

Depuis qu’elle a découvert ce qu’elle est Kira est prise entre deux sentiments : sauver les Partials ou sauver les humains… très vite elle se rend compte que c’est encore plus complexe que ça. Elle doit faire des choix. Elle est également tenaillée par le besoin de comprendre ce qu’elle est, comprendre son histoire..et doit également échapper à ceux qui la poursuive.

 

Un deuxième tome qui m’a bien plu également car on y trouve beaucoup d’explications et dont la fin présume une suite qui me tarde de découvrir.

 

 

Catégorie Mort - Ligne 2

Catégorie Titre en un seul mot – Ligne 2

Challenge jeuness Young Adult #4http://deslivresdeslivres.wordpress.com/2014/06/05/challenge-1-pave-par-mois/

[Jeunesse/YA] Une saison orange amère – Joanna Philbin

 

Cet été Rory retourne dans les Hamptons, mais cette fois en tant qu’invitée de la famille Rule. Elle y retrouve son petit ami Connor et de la soeur de celui ci, également devenue sa meilleure amie : Isabel. Ils se sont peu vu pendant l’année mais leurs relations ont tenu la distance. Rory a quelques appréhensions à revenir dans la maison où elle a été employée, mais elle est heureuse de retrouver ses amis. Malheureusement, sur place l’ambiance a changé. Connor semble plus distant, Isabel peine à se remettre de sa séparation d’avec Mike et les parents Rule jouent la comédie de la famille heureuse auprès de leurs amis et connaissances alors que ce n’est plus vraiment ça. Il semblerait que le charme de l’an dernier soit rompu….

 

J’avais beaucoup apprécié le premier tome de cette série : « Une saison goût citron » lorsque je l’avais lu l’été dernier et c’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de découvrir la suite . Ce sont des lectures qui se prêtent parfaitement à la saison puisqu’elles se déroulent chacune sur un été. J’ai laissé Rory en fin d’été dernier et je la retrouve en début de celui-ci 😉

J’avais déjà mentionné dans mon précédent article que je trouvais que le titre collait bien à l’histoire : Une saison goût citron était  frais et acide. Ici également le titre correspond bien, une sorte d’amertume plane sur la maison des Rule.

J’ai retrouvé avec grand plaisir Rory et Isabel, mais très vite je me suis rendue compte que le charme que j’avais trouvé au récit du premier tome serait évanoui. Mais je pense que l’auteur a délibérément voulu cette ambiance, comme pour montrer que tout n’est pas si beau dans les Hamptons. Connor est assez surprenant, voir décevant. Certainement perturbé par la séparation de ses parents qu’il fait semblant de ne pas voir, il s’éloigne sensiblement de Rory. Isabel que l’on connaissait bien délurée, a décidée de se calmer un peu. Mais elle ne peut s’empêcher de penser à Mike, malgré la trahison de l’an dernier. Elle veux pourtant se le sortir de la tête et fréquente un garçon plutôt sympa. Mais Isabel reste Isabel.

Rory reste fidèle à elle même, elle n’est pas de ce monde et n’essaie pas de le faire croire. Elle est invitée, mais hors de question de rester à ne rien faire et fait un stage intéressant pour ses études. Malheureusement elle se rend vite compte que son lien avec la famille Rule fait d’elle une personne de grand intérêt.

Quand à l’attitude des parents Rule, elle est parfaitement ridicule. Comment peuvent-ils penser une seconde que personne ne se rendrait compte de leur séparation….dans les Hamptons !!!! Là où le commérage est le sport local préféré des riches femmes du club qui n’ont rien d’autre de plus intéressant à faire.

 

Pour conclure, il s’agit d’un deuxième tome assez sympa, parfait pour l’été, même si je l’ai trouvé moins frais et pétillant que le premier.

 

Challenge jeuness Young Adult #4

Catégorie Pronom Personnel Sujet - Ligne 2

Catégorie Couleur – Ligne 2

[Les livres de P’tits Loup] Les Expériences Clés des Petits Débrouillards

Dès 8 ans

Voici une nouvelle collection en collaboration avec l’association des Petits Débrouillards. Présente aussi bien en France qu’à l’étranger cette dernière propose aux jeunes des animations pour découvrir les sciences en s’amusant.

Voici 4 albums sur les thèmes de l’Eau, l’Air, le Cosmos et la Terre et ils se présentent tous de la même façon, à savoir 4 grands chapitres découpés en 10 expériences. Celles-ci on 3 niveaux de difficulté et certaines nécessitent  la présence d’un adulte.

Chaque expérience se divise ensuite en 4 parties :

Que faut-il ? : La liste de ce dont on a besoin 😉

Que faire ? : L’expérience en elle même en 3/4 étapes

Comment ça marche ? : Explication de ce que l’on observe

A quoi ça sert ? : Mise en situation dans la vie réelle de l’expérience .

L’eau 

IMG_0014

« Pourquoi un bateau flotte ? D’où sort l’arc en ciel ? Comment les plantes se nourrissent-elles ? Qui peut respirer sous l’eau ?…

Cet ouvrage centré sur l’eau propose aux curieux de faire, à la maison, des expériences faciles et amusantes qui les mènent à réfléchir, et surtout, à comprendre. Les 40 expériences s’organisent en 4 grands thèmes : Les différents usages de l’eau et ses propriétés – L’eau, un trésor à ne pas gaspiller – L’eau comme lieu de vie de nombreuses espèces – Les richesses de la mer. »

L’air

IMG_0015

« L’air a-t-il un poids ? Comment l’air qu’on souffle peut-il faire du bruit ? Pourquoi les vents se forment-ils ? Comment une navette spatiale peut-elle planer ?…

Cet ouvrage centré sur l’air propose aux curieux de faire, à la maison, des expériences faciles et amusantes qui les mènent à réfléchir, et surtout, à comprendre. Les 40 expériences s’organisent en 4 grands thèmes : Les différentes propriétés de l’air – Pourquoi l’air est vital – L’air et les vents – Les déplacements dans l’air. »

Le Cosmos

IMG_0016

« Comment les planètes tournent-elles autour du soleil ? Comment en est-on arrivé à une année de 365 jours répartis en 12 mois ? Comment les étoiles et les planètes peuvent-elles se former à partir de poussières de gaz ? Voit-on les étoiles à leur vraie place dans le ciel ?

Cet ouvrage centré sur le cosmos propose aux curieux de faire, à la maison, des expériences faciles et amusantes qui les mènent à réfléchir, et surtout, à comprendre. Les 40 expériences s’organisent en 4 grands thèmes : L’univers vu de la Terre – Les mouvements dans l’univers – Des techniques et des engins pour explorer l’Univers – Les échelles de temps et de distance dans l’Univers. »

La Terre

IMG_0017

« À quoi ressemble l’intérieur de notre planète ? Pourquoi y a-t-il des jours et des nuits ? Pourquoi le climat se refroidit-il entre l’équateur et les pôles ? Pourquoi les jours s’allongent ou se raccourcissent-ils ? L’emplacement des villes a-t-il été choisi au hasard ?

Cet ouvrage centré sur la Terre propose aux curieux de faire, à la maison, des expériences faciles et amusantes qui les mènent à réfléchir, et surtout, à comprendre. Les 40 expériences s’organisent en 4 grands thèmes : La Terre, planète dynamique – La Terre, planète de vie – La Terre et ses saisons – La Terre et les humains. »

Cette collection s’adresse à des enfants plus grands que mon lutin, mais on peut très bien faire les expériences ensemble, l’idée étant de voir ce qui en découle. Je reste sur les plus faciles car je souhaite qu’il comprenne bien le phénomène et certaines notions lui échappent encore un peu, forcément. Mais mon petit curieux ne tardera probablement pas à se lancer. Il adore tout ça et en fait déjà un peu à l’école.

En ce qui me concerne j’aime beaucoup ce genre de livre car ça me permet de trouver des idées pour occuper mon lutin. Il est fils unique et il n’est pas toujours possible d’inviter des copains ou d’aller au parc (surtout maintenant que la chaleur s’installe). Et puis il est parfois fatigué de sa journée d’école alors voilà,  ces petites expériences sont faciles, ludiques et instructives. Parfait pour passer un petit moment sans sortir tout un attirail ni en mettre trop partout.

J’aime beaucoup également les livres en eux même, la couverture est souple, les illustrations très simples sont agréables à regarder. Il y a quelques photos également sans la partie « A quoi ça sert » pour illustrer le côté « en vrai ».

Une vrai réussite pour moi, j’espère qu’il y aura d’autres albums à venir.

[Les livres de P’tit Loup pour Noël] – Quand tombe la neige

 

Coup de coeur

 

A partir de 4 ans

Auteur : Richard Collingridge

 

 

« Quand tombe la neige, tout s’arrête et tout devient silencieux ; le paysage se transforme. Un petit garçon et son ours décident de s’aventurer dehors. Une odyssée enchantée commence alors pour eux… »

 

Décembre s’installe et malgré nos 28 degrés sous les palmiers, Noël commence à faire sentir son parfum. On a fait le sapin, quelques décorations apparaissent dans les magasins, la chorale de Noël est prévue pour la semaine prochaine à l’école. On est dans l’ambiance, même si c’est toujours un peu particulier sous le soleil de Dubai.

Pour nous aider un peu, chaque année je ressors également le grand carton de livres de Noël, mon lutin adore les retrouver. Nous  avions reçu celui ci l’an dernier, mais nous n’avions pu le récupérer qu’en Mars !! Il est enfin temps de le découvrir.

Dans cet album, nous suivons un petit garçon qui découvre le décors extérieur sous la neige. Quand tombe la neige tout semble s’arrêter, on ne reconnait plus ce qu’il y a autour de nous. Il suit des traces de pas, s’amuse dans la neige, rencontre des bonshommes de neige et la Reine des Pôles qui lui fait découvrir le monde secret des fées. Un univers magique dans lequel il peut retourner quand il le souhaite….

 

Voici un album que je trouve absolument magnifique. Les couleurs ne sont peut être pas chatoyantes, mais les illustrations sont magnifiques. On dirait quelles sont peintes sur des toiles, cela donne un fini très doux et feutré. On peut suivre ce petit garçon dans un univers totalement différent, transformé par la neige tombée. Tout semble normal au début puis petit à petit il découvre des personnages fantastiques, des lieux magiques… et surtout il peut y retourner quand bon lui semble grâce à…son livre préféré. Comment ne pas adorer !!!!

 

 

DSCF1019

DSCF1020

[Jeunesse/YA] Touch – Jus Accardo

 

 

Deznee à 17 ans et vit seule avec son père depuis le décès de sa mère. Ils ne sont pas très proches et Deznee, assez rebelle, passe la plupart de son temps libre avec son cousin Brandt à faire du skate un peu extrême, à sortir et se mettre la tête à l’envers. Elle rencontre par hasard un garçon qui semble en fuite : Kale. Elle l’aide à échapper à ses poursuivants et découvre qu’il vient de Denazen,  la société où travaille son père. La réaction de ce dernier lorsqu’il découvre que Kale est chez lui est très violente, mais Deznee choisi d’aider Kale plutôt que de l’écouter. Ils s’enfuient alors, mais Deznee n’est pas au bout de ses surprises….

 

 

Pour une fois, on peut dire que l’auteur ne nous fait pas patienter la moitié du livre avant qu’il ne se passe quelque chose. Très vite on entre dans le vif du sujet. Tout d’abord nous rencontrons Deznee dont on découvre  le caractère assez impétueux dès les premières pages. Ensuite c’est le tour de Kale, échappé de Denazen, sur lequel elle tombe après une de ses virées nocturnes. Elle pensait jusque là qu’il s’agissait du cabinet d’avocats où travaillait son père, mais en fait c’est bien autre chose .

S’en suis un épisode assez détonnant lorsqu’elle se retrouve entre Kale et son père. Visiblement ils se connaissent très bien. J’ai trouvé quand même un peu étonnant qu’elle préfère suivre Kale qui venait d’essayer de l’étrangler après lui avoir raconté des choses assez surréalistes, plutôt que son père, arme à la main qui lui disait de s’en éloigner…. Rebelle ou inconsciente….

Bon, si on accepte ce fait, on découvre qu’elle n’a pas forcément eu tort puisque son père lui a menti. Il n’est pas avocat, mais il est directeur d’une sorte de labo qui regroupe des gens ayant des gènes particuliers leurs donnant des pouvoirs spécifiques (…ça ne vous rappelle rien 🙂 )

Bref peu importe, elle découvre donc qu’il est en fait « une arme » crée par Denazen pour tuer des cibles simplement en les touchant…et visiblement cela n’a pas eu d’effet sur Deznee…étonnant… Elle veut absolument comprendre mieux ce qu’il en est, d’autant plus qu’elle aussi a un secret…

Evidemment le garçon est très mignon, complètement naïf (il n’est jamais sorti de Denazen) et il tombe amoureux de Deznee. Et évidemment elle aussi, et évidemment elle ne peut rester sans rien faire….

 

J’ai un avis plutôt mitigé sur ce roman. J’ai passé un bon moment je ne peux pas dire le contraire,  mais cela va quand même très vite et il nous manque un peu trop d’infos à mon goût. Ça m’a un peu gêné. Et puis je n’ai pas vraiment accroché avec les personnages.  Cependant je lirai certainement la suite pour justement obtenir quelques explications et voir comment ces deux là s’en sorte. Ce ne sera pas la première fois qu’un premier tome ne m’emballe pas totalement.

Challenge jeuness Young Adult #4

[Les livres de P’tit Loup] Inventaire illustré des arbres – Inventaire illustré des fruits et légumes

 

 

A partir de 6 ans

 

Textes : Virginie Aladjidi

Illustrations : Emmanuelle Tchoukriel

 

 

 

Inventaire illustré des arbres

 

 

 

« Un riche inventaire incitant petits et grands à la curiosité et à l’émerveillement .

Découvrez de splendides arbres et arbustes d’Europe et du Monde, des plus communs aux plus rares…

Des informations passionnantes, des dessins précis au charme à l’ancienne, 50 superbes stickers. »

 

DSCF9100

DSCF9102

 

 

Inventaire illustré des fruits et des légumes

 

 

« Un riche inventaire incitant petits et grands à la curiosité et à l’émerveillement .

Découvrez plus de 100 fruits et légumes, végétaux exotiques ou familiers, qui poussent sous terre ou sur les arbres, en été ou en hiver….

Des informations passionnantes, des dessins précis au charme à l’ancienne, 50 superbes stickers. »

 

 

DSCF9097 DSCF9098

 

Voici deux magnifiques albums sur les arbres et les fruits et légumes. Honnêtement j’ai été bluffée par les illustrations qui sont faites dans un esprit un peu à l’ancienne à l’aquarelle, avec des planches que l’on pourrait retrouver dans les livres de nos grands-parents.

D’abord, une préface nous explique ce que nous allons trouver dans chaque album ainsi qu’une présentation de l’illustratrice.

A chaque illustration on trouve bien entendu le nom de l’arbre , du fruit ou du légume avec son nom en latin et un descriptif . Pour le premier on ajoute la taille et la longévité de l’arbre et pour les autres l’arbre ou la plante dont il provient.

Un index est présent à la fin ainsi que deux planches d’autocollants.

 

DSCF9099

Mon p’tit loup a plutôt bien aimé regarder ces albums, mais je ne pense pas qu’il est vraiment apprécié les illustrations à leur juste valeur, comme je vous le disais je les trouve absolument superbes.

J’ai la réédition en version souple et je regrette un peu de ne pas avoir les versions d’origine car j’aurais adoré les avoir avec leurs couvertures cartonnées, encore plus belles,  avec un petit côté « à l’ancienne » qui en font un magnifique objet.

 

 

 

 

[Jeunesse] Addiction – Blake Nelson

 

Maddie, 16 ans s’est retrouvée dans un centre de désintoxication après quelques abus de drogue et d’alcool qui la rendent hyper violente et lui ont laissé le charmant surnom de Pitbull.  Son amitié avec Trish, rencontrée sur place, l’aide à tenir le coup. Mais quand cette dernière sort avant elle, le coup est dur. Lors de la seule sortie autorisée de la semaine, une séance de cinéma qu’elle ne raterait pour rien au monde, même si le film ne lui plaît pas, elle rencontre Stewart… Les deux adolescents, malgré les interdictions, se fréquentent et tombent amoureux…

Tout va bien tant qu’il sont dans le cocon du centre, mais qu’adviendra t’il de leur relation une fois dehors ?

 

 

Maddie est allée trop loin et se retrouve par la force des choses en cure de désintoxication et ça n’a rien de très agréable. Heureusement elle peut compter sur Trish, en cure également et qui a un passé plutôt lourd. Malheureusement pour Maddie, Trish sort avant elle et elle se retrouve seule pour combattre ses démons.

Une fois par semaine, elle peut sortir du centre pour se rendre au cinéma. Elle y va systématiquement, même si le film le l’intéresse pas car c’est une sorte de fenêtre sur l’extérieur, et puis également une sorte de confiance qu’on lui donne. Cette confiance va être un peu mise à mal quand elle rencontre Stewart. En effet les relations sont interdites, mais que peut on contre l’amour ? Ils prennent des risques jugeant que ça en vaut la peine.

Mais ils doivent un jour sortir. Maddie rentre chez elle, retourne en cours, tente d’éviter tant que possible les personnes qu’elle fréquentait avant et qui pourrait la faire replonger. Elle devient amie avec Martin, sorte de geek bienveillant, à l’opposé de ses anciens amis. Elle est forte, elle tient le coup….

Mais pour Stewart c’est une autre histoire, et Maddie se retrouve devant un dilemme : elle le laisse tomber et s’en sort, ou elle l’aide et risque de replonger…

 

J’ai beaucoup aimé ce roman . Il pointe du doigt un fléau chez certains adolescents : l’alcool à outrance, et la drogue qui souvent l’accompagne. Ici, on a affaire à une adolescente plutôt classique, de milieu aisé, elle n’a pas plus de problème qu’une autre. Mais quand elle fait la fête et qu’elle boit, ses poings parlent pour elle…

Maddie est la narratrice ce qui la rend plus proche. Les chapitres sont cours, au présent, intenses. Elle a des hauts et des bas, forcément. Je me suis attachée à elle, l’encourageant dans ses efforts, pestant contre ses mauvais choix, félicitant ses batailles gagnées. Elle est prise entre plusieurs feux, aider Stewart, écouter la petite soeur de son amie Ashley qui lui demande de l’aide, regagner la confiance de tous, rattraper son retard en cours… Mais avant d’aider les autres, il faut se préserver, ce qu’elle vit est extrêmement dur et la rechute peu arriver si facilement… Et puis il est difficile d’aider les autres malgré eux.

Voilà un roman que j’ai vraiment beaucoup apprécié par sa justesse, je me suis surprise à ne jamais juger Maggie et à avoir terriblement envie qu’elle s’en sorte. Cela n’en reste pas moins un livre coup de poing sur un sujet malheureusement de plus en plus d’actualité chez les ados.

 

Challenge jeuness Young Adult #4

 

[Jeunesse] Une saison goût citron de Joanna Philbin

 

 

Rory quitte le petit appartement qu’elle partage avec sa déséquilibrée de mère toujours entre deux petits amis parasites, pour les plages des Hamptons. Le temps d’un été, elle va vivre dans la magnifique maison de la famille Rule où sa tante Fee est employée ; elle sera « Fille de course ». Elle devra servir à table, faire des courses et servir de chauffeur. En échange elle sera nourri et blanchi.

L’accueil est plutôt chaleureux : chambre d’invitée, autorisation de sortie, mais attention on lui fait vite comprendre qu’elle doit rester à sa place. Malgré tout elle profite vraiment de sa chance, devient contre toute attente amie avec Isabel, la petite fille pourrie gâtée de la maison et craque pour Connor, le frère de cette dernière…

 

 

Voila un roman qui porte bien son titre : tout comme le citron cette histoire est à la fois fraîche et acide. J’ai beaucoup aimé le personnage de Rory. Elle part quand même avec de sacrées casseroles à cause de sa mère, qui n’a rien d’une mère. C’est Rory qui gère tout à la maison : factures, courses etc… Cet été, elle a juste envie d’une bouffée d’air frais et a donc accepté d’aller travailler « gratuitement » dans la famille Rule, auprès de sa tante Fee (beaucoup plus équilibrée).

Evidemment on ne peut éviter le contraste saisissant entre les deux milieux. Rory rencontre la famille Rule, ils font très pub pour Ralph Lauren. Très accueillants, charmants…mais il faut veiller à rester à sa place tout de même ! Rory est parfois un peu décontenancée mais elle accepte les règles, quitte à ne pas se défendre quand elle est injustement accusée.

Isabel, la petite dernière qui a son âge, ne s’entend qu’avec un de ses frères , Connor et cumule bêtises sur bêtises. Elle sort trop, boit trop…exilée quelque temps en Californie après avoir mis le feu accidentellement à la maison, elle se sent totalement étrangère dans son propre milieu et ses anciennes amies la fatiguent. Elle rencontre Mike, fils d’agriculteur, surfer au charme fou et succombe…. elle préfère ses bras aux brunchs du très sélect Club Georgica. Rory qui découvre petit à petit les failles de la famille Rule, devient sa confidente.

De son côté, c’est Connor qui fait chavirer Rory, mais elle sait bien que rien n’est possible entre eux malgré son attitude ambiguë…

On aurait pu tomber facilement dans le cliché mais Johanna Philbin a selon moi évité le piège en choisissant des personnages principaux finalement différents de ce que l’on pourrait attendre dans ce genre de romans, tout en gardant quand même quelques beaux spécimens dont la mère Rule et la gouvernante, assez  « garces » chacune dans leur genre. De plus elle n’hésite pas non plus à montrer les « mauvais » côtés des Hamptons, alors qu’on en a souvent une image idyllique. J’ai adoré la tirade de Rory au Club (je vous laisse la découvrir par vous même, ça gâcherait le plaisir).

 

Il s’agit donc d’un roman très girly et estival, qui m’a fait passer un bon moment et qui plaira sûrement beaucoup aux adolescentes puisqu’on y retrouve les différences de milieu sociaux, les superbes villas et plages des Hamptons avec leurs lots de jolis garçons, des mensonges, quelques secrets de famille, beaucoup de romance et des personnages principaux attachants : parfait pour prolonger un peu l’été !

 

http://ennalit.canalblog.com/archives/2014/04/01/28556374.html

Catégorie Couleur

[Jeunesse] Partials T1 – Dan Wells

2026. L’espèce humaine a disparu à 99,99 % lors de la guerre contre les Partials 11 ans plus tôt. Un terrible virus, le RM, les a décimé. Les survivants sont installés dans le coeur de Long Island, gouvernés par un Sénat très autoritaire qui leur impose la Loi Espoir : afin de renouveler l’espèce, toute femme à partir de 18 ans doit obligatoirement tomber enceinte. Jusque là aucun nouveau-né n’a survécu, le virus ne lui laissant que quelques jours, voir quelques heures à peine avant de le tuer. Kira Walker a 17 ans, elle fait des études de médecine et rêve de découvrir l’antidote . Alors qu’il est question de descendre l’âge de la Loi Espoir à 16 ans, elle décide de suivre son intuition, au risque de non seulement perdre la vie, mais également créer une rébellion sans précédent entre les partisans du Sénat et les membres de la Voix, groupe qui ne croit pas aux méthodes de ce dernier.

Je quitte Dan Wells après sa trilogie John Wayne Cleaver et je découvre son incursion dans le roman jeunesse avec cette dystopie. Encore une, et oui c’est à la mode, mais celle là elle m’a vraiment beaucoup plu !!! Il faut dire que l’idée des Partials, sorte de super hommes mi-humains mi-robots, construits à l’origine pour protéger les humains et qui se sont finalement retournés contre leurs créateurs a de quoi faire peur. Associer cela à un virus qui a tué 99% de la population et qui aujourd’hui empêche les nouveau-nés de survivre  ajoute au dramatique de la situation…L’espèce humaine va s’éteindre si on ne trouve pas le remède à ce fichu virus RM.

Kira est une enfant de la guerre. Cela veut dire qu’elle est une survivante. Comme beaucoup, comme tous en fait, elle n’a plus de parents et vit avec sa soeur d’adoption chez Nantida, qui les a recueillie après la guerre. Elle travaille à la maternité et très touchée par le sort de ces bébés qui ne vivent que quelques heures, et elle ne supporte plus de voir ces si jeunes mères les perdre . Mais le Sénat, le gouvernement en place, a créé une loi Espoir qui consiste à faire naître le plus de bébés possible, espérant que l’un d’entre eux, enfin, serait immunisé. Toutes les recherches ont été faites, toutes ont été vaines. Mais la colère monte alors qu’une rumeur se répand : la loi Espoir va être encore abaissée.

Kira ne se sent pas prête pour ça, mais surtout elle pense que ce n’est pas la solution. Elle a une intuition : c’est auprès des Partials qu’elle pense la trouver ….Mais n’oublions pas qu’ils sont leurs pires ennemis…

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. Au moins ici pas de longueur malgré les 522 pages, chose que je reproche trop souvent aux premiers tomes des séries. Dan Wells a parfaitement réussi à m’accrocher et si certaines choses sont un peu prévisibles ou m’ont un peu fait tiquer, peu importe le rythme fonctionne bien et on tourne les pages sans s’arrêter. Les personnages sont intéressants et l’héroïne a un caractère bien trempé. Elle fait passer son intuition avant tout le reste. Elle veut sauver l’espèce humaine et fait tout pour y arriver. Elle est bornée mais terriblement attachante.

Un premier tome réussi et j’ai hâte de me plonger dans le deuxième. Je sens d’ailleurs que je risque la frustration car le 3eme n’est pas encore pour tout de suite.

http://mutietseslivres.com/2013/09/19/challenge-jeunesse-young-adult-3/http://deslivresdeslivres.wordpress.com/2014/06/05/challenge-1-pave-par-mois/http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2013/comment-page-3/#comment-73642