Mort mystérieuse d’un respectable banquier anglais dans la bibliothèque d’un manoir Tudor du Sussex – L.C. Tyler

 

 

 

C’est dans une petite ville du Sussex que nous retrouvons Ethelred Tressider, romancier multi-genres au multiples pseudos, et son agent littéraire détonante Elsie Thrikettle. Invités à dîner chez Sir Robert Muntham, ami d’enfance d’Ethelred qui a plutôt très bien réussi financièrement, ils se retrouvent malgré eux au centre d’une partie de Cluedo grandeur nature : Sir Robert est retrouvé mort dans la bibliothèque, étranglé, pourtant la porte était fermée de l’intérieur….

La police conclue assez vite à un suicide, thèse à laquelle la femme de Sir Robert refuse de croire. Elle utilise tout le charme dont elle dispose pour demander à Ethelred de l’aider à prouver qu’il a été tué. Voilà nos deux enquêteurs du dimanche sur l’affaire : qui des convives ou du personnel présents peut bien être le coupable ???

 

Je connais désormais bien le « couple » Ethelred – Elsie et j’avoue avoir pris un certain plaisir à les retrouver. Il faut dire qu’il n’ont rien de classique. Ethelred en a un peu assez d’écrire ses policiers et romances de seconde zone et s’attache à un projet plus sérieux. Au grand dam d’Elsie qui n’a toujours aucune affinité particulière avec la littérature si ce n’est qu’elle doit être populaire pour bien se vendre et donc lui rapporter de l’argent.

Invités chez Sir Robert pour un dîner, ils ne s’attendent pas à passer ce genre de soirée. L’ensemble des convives est plutôt étonnant et la soirée se termine par un drame : Sir Robert est retrouvé mort.

C’est là que la référence au Cluedo prend tout son sens, d’abord nous avons le Manoir qui parait assez similaire au jeu, ensuite le lieu du drame : la bibliothèque, et puis l’instrument du crime : une cordelette…. Evidemment la bibliothèque était hermétiquement close, évidement presque tous avait un mobile même si la police conclue à un suicide. La veuve demande à nos deux héros de l’aide (car « spécialistes » du sujet !!!) et bien entendu Ethelred ne peux résister à son charme. Quant à Elsie, elle ne peut de toutes façon pas s’empêcher de mettre son nez partout.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, comme les deux précédents d’ailleurs (voir ici et ici). C’est une véritable enquête, avec des protagonistes particulièrement loufoques mais pourtant crédibles et attachants. Et même si encore une fois le dénouement ne surprend pas vraiment, on passe un bon moment avec ces deux là. J’espère vraiment les retrouver dans de nouvelles aventures.

 

Catégorie Mort - Ligne 2

Catégorie Mort – Ligne 2

Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire – L.C. Tyler

 

 

Lorsque nous avions quitté Ethelred Tressider dans « Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage », il était en pleine crise de la quarantaine et venait de tout abandonner, laissant les clés de son appartement à son agent littéraire quelque peu spéciale Elsie Thirkettle (était ce vraiment une bonne idée ?). Grâce un procédé pour le moins déloyal, elle le retrouve finalement en France, dans un petit hôtel où elle file le chercher.

Alors qu’ils s’apprêtent à quitter l’hôtel, un client venu pour une foire aux timbres est retrouvé assassiné. Les voilà coincés, assignés à résidence en attendant que l’enquête donne ses premières conclusions. Hors nous savons bien que la patience n’est pas leur fort et qu’Elsie aime mettre son nez partout…surtout quand un deuxième cadavre puis un troisième viennent corser un peu l’histoire !

 

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé ces deux là. J’ai eu un peu peur au départ en apprenant le décès de Tressider, mais ce n’était qu’un coup machiavélique d’Elsie. Cette dernière n’a en effet rien trouvé de mieux que de le faire passer pour mort notamment auprès de sa banque pour le faire sortir de sa cachette. Suite à une déconvenue amoureuse, il s’était planqué dans « un hôtel miteux de bords de Loire », c’est donc là qu’elle vient le chercher. Mais elle n’imaginait pas une seconde ce qui allait se passer :  ils s’y retrouvent coincés à la fin d’une foire aux timbres pour cause de cadavres qui s’accumulent. Elsie, toujours aussi (gentiment) cinglée,  veut se mêler de tout et encore une fois…ça n’aide pas vraiment, ils finissent assez rapidement parmi les suspects !!

J’aime assez le principe de huis-clos, mais ici loin d’être pesant, il est plutôt burlesque. Le sommet étant la confrontation des suspects organisé par Elsie, un grand moment.

Bon encore une fois je trouve que la comparaison avec Agatha Christie est un peu exagérée, mais l’histoire est plutôt pas mal et le « couple » formé par ces deux énergumènes vaut le détour.  Je les adore, je l’avoue, même si encore une fois la fin ne me parait pas tout à fait à la hauteur du reste du récit. Mais peu importe, au moins j’ai eu le sourire (et souvent plus) tout au long de ma lecture. Et c’est sans surprise que je vous fait part de mon intention de lire le prochain opus au nom tout aussi alambiqué : Mort mystérieuse d’un respectable lord anglais dans la bibliothèque d’un manoir Tudor du Sussex. Tout un programme !!!

 

http://passion-livre.over-blog.com/article-challenge-god-save-the-livre-recap-mai-2014-123821426.html

http://ennalit.canalblog.com/archives/2014/04/01/28556374.html

Catégorie Bâtiment

 

http://liliba.canalblog.com/archives/2014/04/08/29605653.html

http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2013/comment-page-3/#comment-73642

Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage – L.C. Tyler

.

Ethelred Tressider est un romancier moyen qui écrit sous trois pseudos dont celui d’une femme. Suite à son divorce d’avec Géraldine (qui le trompait avec son meilleur ami), il s’est installé dans le Sussex. En manque d’inspiration il passe quelques jours en France pour tenter d’écrire, mais sans réel succès. De retour en Angleterre, il apprend que son ex a été retrouvée morte, elle se serait suicidée dans une voiture de location à quelques kilomètres de chez lui. Le suicide peu plausible est finalement écarté au profit d’un serial killer…mais là encore ça ne colle pas vraiment.

Ethelred se retrouve à sa très grande surprise légataire testamentaire, et c’est affublé de son agent littéraire Elsie, qui a défaut d’aimer la littérature et les écrivains, le pousse à mener l’enquête espérant qu’il en tirera un roman à succès.

.

Comme beaucoup d’autres lecteurs, j’ai été attirée par le titre et la couverture de ce roman policier. Il faut dire que Sonatine sait y faire . Il est relativement court, mais l’ambiance est bien décrite. Les personnages sont assez…particuliers. Notre héros vivote de ses romans qu’il produit tous les ans pour un public fidèle, mais il commence à détester ses propres héros. D’ailleurs l’inspiration le fuit. Son ex femme, gentiment appelée « la salope» l’a quitté quelques années plus tôt pour son meilleur ami, qu’elle a lui aussi quitté récemment … L’ex meilleur ami, qui réapparait alors dans la vie d’Ethelred en venant sonner à sa porte, est assez pitoyable d’ailleurs..

Le personnage le plus truculent est l’agent littéraire, Elsie, que j’ai adorée. Elle déteste les écrivains, la littérature, n’hésite pas à dire à Ethelred que son dernier livre est de la merde. Mais elle lui demande de continuer car il trouve un public… L’affaire de la mort de Géraldine la passionne, elle s’improvise détective privé, ce qui déplaît fortement à Ethelred, lui qui aimerait quand même bien garder quelques éléments pour lui.

J’ai bien aimé le dénouement, bien que je m’en étais fortement doutée (à trop lire de polars…)

Bon j’avoue que je ne suis pas d’accord avec l’accroche de l’éditeur quand il nous dit «Dans la lignée de Dix petits nègres… », cependant on retrouve le style et l’humour typiquement anglais, et vous savez à quel point je les apprécie.

Donc je dirais que ce n’est peu être pas le policier du siècle, mais qu’on passe un très bon moment grâce aux personnages hauts en couleurs.

Je lirai d’ailleurs avec grand plaisir le prochain opus de L.C.Tyler qui doit sortir en septembre afin de retrouver ce duo improbable dans : Homicides multiple dans un hôtel miteux des bords de Loire. Toujours chez Sonatine.

Catégorie Couleur

Challenge-anglaisChallenge Thrillers et Polars