Au nom du Pere du Fils et de John Lennon – Laurence Schaack – Goulven Hamel

Voici une collection dont le principe m’a beaucoup plu : « BACKSTAGE, un roman, un courant musical » . Et rien de mieux que ma musique de predilection pour commencer cette decouverte : La Pop anglaise des sixties.

Nathan – 232 pages

 

Cornelius Caine est un jeune garcon passionne par la musique de son epoque. Il vit dans un college ultra chic qu’il deteste et qu »il est bien content de quitter a la mort de son pere.

Sa grand-mere Theodora avec laquelle il a de tres bons rapports, ne l’en empeche pas et va tenter de l’aider a sortir de son mal etre  en l’envoyant a Londres chez une cousine de son age : Alice. Cette derniere accepte a contre coeur, se souvenant d’un Cornelius plutot deprimant, affuble d’un probleme ; mais elle ne sait plus exactement lequel…

Effectivement Cornelius est begue, assez severement, mais Alice et son amie Sally vont le prendre en main, a commencer par le physique. Le changement est spectaculaire. Grace a Sally, qui vit une histoire avec le manager des Beatles, Cornelius va rencontrer le groupe mythique et plus particulierement John Lennon. En decoulera une relation tres particuliere entre adoration et haine entre les deux hommes.

 

J’ai beaucoup aime ce roman. Destine a un public jeunesse a partir de 13 ans, j’ai trouve qu’il se lisait egalement tres bien a mon age. J’ai aime la construction des chapitres : a chaque fois un protagoniste prend la parole et nous raconte l’histoire de son point de vu. Fan de pop anglaise, j’ai adore les references a cette musique, je l’entendais au fil des pages. Le fait que j’aime cette musique ne me rend peut etre pas tres objective, mais je pense sincerement que si je n’avais pas aime l’histoire, j’aurais ete doublement decue.

A la fin du livre, il y a un grand nombre  d’annexes pour aller plus loin : des courtes biographies de toutes les personnes celebres citees dans le roman, une chronologie parallele des Beatles et des autres artistes du moment, une discocraphie des sixties, qu’est ce que la Pop, etc…et tout cela illustre par David Scrima.

 

Il faudrait maintenant que je lise un autre roman de la serie, voir si le charme opere sur un autre courant musical.

Jeunesse – Categorie personne connue

 

Publicités

6 réflexions sur “Au nom du Pere du Fils et de John Lennon – Laurence Schaack – Goulven Hamel

  1. J’ai préféré celui-ci à « Le béton qui coule dans nos veines » lu précedemment. Peut-être parce qu’il parle du hip hop que j’apprécie moins. Mais j’aime bien l’idée de faire découvrir un style musical à travers une histoire d’adolescents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s