Un clafoutis aux tomates cerises – Véronique de Bure

Flammarion –  384 pages

Jeanne,une vieille dame de 90 ans, décide en ce début d’année d’écrire son journal intime. Elle y raconte tout aussi bien son quotidien que son passé et nous la suivons sur une année au fil des saisons. Ancienne parisienne exilée à la campagne depuis plus de 60 ans, elle y apprécie tout particulièrement la douceur de vivre, le temps d’avoir le temps, de s’occuper de son jardin, de sa famille ou de jouer aux cartes avec ses amies.

Jeanne est un nonagénaire pleine d’entrain. Veuve, elle vit seule à la campagne dans une grande maison non loin de Vichy, rassurée par la présence de ses voisins Marcelle et Fernand.  Elle conduit toujours et ne manquerait pour rien au monde les après-midis bridge avec ses amies. Elle se maintient en forme en faisant sa gymnastique quotidienne et refuse qu’on lui installe un fauteuil pour monter les escaliers. Elle passe beaucoup de temps dans son jardin, et l’entretient toujours grâce a l’aide de son jardinier. Et puis elle ne se passerait pas non plus de ses mot croisés du Figaro Madame. Tête et corps : elle veut pouvoir rester en forme et autonome, mais par contre les nouvelles technologies la laissent perplexe.

Elle reçoit ses enfants et ses petits enfants régulièrement et prépare en ces occasions des tas de petits fours qu’elle congèle pour toujours en avoir sous la main. Toujours heureuse de les avoir, elle est aussi contente de les voir partir, car ils bousculent un peu trop son quotidien.

J’ai vraiment adoré ma lecture. Passer une année auprès de Jeanne a été un moment particulier, même si teinté parfois d’une certaine mélancolie et même s’il ne se passe pas forcément beaucoup de choses. On ne vas pas se voiler  la face sur le fait que vieillir n’est pas toujours drôle mais ce qui m’a plu c’est sa vision du monde, ses petites habitudes, ses envies, ses souvenirs aussi. Jeanne est tellement attachante.

J’ai été particulièrement touchée car Jeanne ressemble beaucoup à ma maman par certains points, ce pourrait être elle si j’ai la chance de l’avoir encore dans 20 ans… Jeanne est aussi un peu la femme que j’aimerais être à 90 ans .

Une très jolie lecture tendre, émouvante, un peu triste parfois, drôle et piquante également.  Je vous recommande vivement d’aller rencontrer Jeanne… on en ressort pas complètement indemne.

PS : Et la couverture….on en parle ? J’adore

Publicités

2 réflexions sur “Un clafoutis aux tomates cerises – Véronique de Bure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s