[Jeunesse/YA] Anatomie d’une fille à l’Ouest – Andrea Portes

Anika Dragomir est une adolescente de 15 ans qui fait partie des filles les plus populaires de son lycée. Becky est la numéro 1 et mène son monde à coups de fausses rumeurs et phrases assassines. Shelli, numéro 2 est sans doute la plus proche d’Anika, malgré son côté peu farouche envers les garçons.

Sous un physique quasi parfait, Anika cache une personnalité plus compliquée. Entre son père surnommé le vampire à cause de ses origines roumaines qui la pousse à la performance scolaire à tout prix (Obtiens des A, on discute après) et sa mère remariée à un parasite surnommée l’Ours, et débordée par ses 5 ados, il lui est difficile d’exister dans sa famille. Elle drogue son patron pour qu’il fiche la paix à Shelli, puis le vole, tombe amoureuse du « loser » de l’école Logan avant d’être courtisée par le beau gosse, Jared sur qui toutes les filles craquent..

Un tableau plutôt réaliste quoiqu’un peu effrayante de la jeunesse américaine d’aujourd’hui.

En général j’aime beaucoup les romans jeunesse qui se passent au lycée. Ici nous sommes aux Etats-Unis, et nous retombons comme toujours dans l’équation : jolie=populaire, différent=loser. Mais cette fois cela prend des proportions vraiment importantes. Becky, est la plus populaire. Je dirais surtout la plus redoutée. C’est en fait une garce tellement crainte, que même ses amies passent leur temps à réfléchir à quoi faire ou dire pour ne pas tomber en disgrâce. Cela peut paraître futile, mais en fait c’est très pervers car on passe de l’adoration à la déchéance en un claquement de doigt. Pas de transition. Pas de raison. Le pire est qu’elle peut créer une rumeur sur quelqu’un, totalement infondée bien entendu c’est plus drôle, juste pour le fun. Elle oublie d’ailleurs très vite son méfait alors que la personne concernée souffre toute l’année de remarques, regards en coin et autres moqueries de la part des autres élèves. Alors imaginez si elle vous a dans le collimateur !!

Le personnage de Shelli est plus agréable. C’est elle la véritable amie d’Anika. Cependant, sa perception de la popularité est assez étonnante. Elle couche avec tous les garçons possible, pour s’amuser. Hors de question de s’attacher, et sa réputation de fille facile semble plutôt être un compliment …

Notre héroïne Anika est en plein doute. Chez elle c’est compliqué. Beaucoup de frères et soeurs qui au mieux ne s’intéressent pas à elle, au pire lui font une vie d’enfer. Et elle doit faire avec un beau père qu’elle déteste et un père absent, toujours en voyage entre la Roumanie et Princeton et qui ne s’intéresse qu’à ses résultats scolaires…Heureusement elle s’entend bien avec sa mère, qui pour elle est plus une victime de la situation, ayant tout sacrifié pour que la famille soit en sécurité. Anika a un petit coté rebelle qu’elle cache à tout prix, car même si elle n’est pas d’accord avec Becky, hors de question de risquer de se la mettre à dos…

Ce que j’ai bien aimé dans la construction du roman, ce sont ces passages en italique qui reviennent régulièrement dans le roman et qui disent toujours la même chose. On y devine dès la première page qu’un événement dramatique va se passer. Et il y a tellement de possibilités que j’ai trouvé la fin plutôt réussie. Et ce sont ces passages qui m’ont permis de continuer ma lecture car sinon je pense que je ne serais pas allée au bout. J’ai trouvé qu’il y avait de tas de bonnes idées et de sujets très pertinents : ce truc avec la popularité, le harcèlement scolaire, les relations garçons/filles, le trio amoureux, l’estime de soi, les questionnements adolescents, la vie de famille chaotique, la performance scolaire avant tout imposée par les parents, etc… vraiment c’était plutôt complet, mais malheureusement j’ai fini par trouver ça trop. L’auteur dit s’être inspirée de son époque lycée. Je ne doute pas une seconde que cela se passe réellement et je remercie le ciel d’être née de ce côté de l’Atlantique et d’avoir évité ça, mais concentré sur 280 pages ça fait vraiment beaucoup … Avec tout ça on se demande comment les lycéens arrivent à terminer leur scolarité sans être totalement perturbés..

Mais surtout ce qui m’a le plus gêné, c’est le style et le vocabulaire. Alors effectivement on est bien dans la tête d’une adolescente de 15 ans pas de doute, mais j’avoue que ça ne m’a vraiment pas plu. Trop familier, trop « parlé » à mon goût pour un roman, pardon mais ça m’écorche les oreilles malgré le fait que ce soit un livre. Pour la télévision ou le cinéma d’accord, mais là franchement c’est pas mon truc. C’est dommage parce que je trouvais Anika plutôt attachante, mais le style a tout gâché. Comme je vous le disais je n’ai tenu que grâce aux chapitres en italique.  Alors cela plaira peut être aux ados de lire ce genre là, mais la moi je suis définitivement trop vieille.

Challenge jeuness Young Adult #4

Catégorie Gros Mot

Catégorie Gros Mot

Publicités

11 réflexions sur “[Jeunesse/YA] Anatomie d’une fille à l’Ouest – Andrea Portes

  1. je pense que le style pourrait m’arrêter aussi : les jeunes peuvent très bine lire des romans qui leurs plaisent et leur parlent tout en étant bine écrits 😉

  2. tu avais compris que « bine » voulait dire « bien » et que je suis une cruche qui clique sur « laisser un commentaire » sans se relire 😉

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #9 | Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #10 | Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #11 | Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #12 | Muti et ses livres

  7. Pingback: Bilan du Challenge Jeunesse/Young adult #4 chez Muti et présentation du #5 !! | Val bouquine...

  8. Pingback: Challenge Petit Bac : bilan 2015 et présentation 2016 | Val bouquine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s