Muette – Eric Pessan

 

 

Muette s’en va, elle fugue. Assez de cette vie où elle n’a pas sa place. Assez de ne pas être aimée, ne pas être cru. Assez de déranger. Par un matin d’été, avec quelques provisions, elle part s’installer dans cette grange qu’elle a repérée posée au milieu de nulle part à une heure de chez elle. Vont-ils s’inquiéter, vont-ils la chercher ?

 

Cette rencontre avec Muette ne laisse pas indifférent. Déjà son prénom : on lui avait donné celui de sa grand-mère, morte juste avant sa naissance. Elle a d’ailleurs bien failli naître sur sa tombe le jour des funérailles…on lui a si souvent reproché. Muette c’est elle qui l’a choisi…ça donne déjà un premier aperçu du personnage.

Alors qu’elle est enfin seule, dans sa grange au milieu de la nature, elle se pose des questions : vont-il venir la chercher, sont-ils inquiets, agacés ou tout simplement  soulagés de sa disparition?  Muette nous donne des bribes d’informations qui nous permettent d’entrevoir ce qu’a été  sa vie. Enfant non désirée, venue trop top dans le couple formé par ses parents. Une mère parfois tendre mais si souvent cruelle, lui reprochant tout et son contraire. « Ne reste pas dans ta chambre, ne reste pas dans mes pattes… » une mère qui ne parviens pas à l’aimer. Et un père inexistant. Et puis quoi qu’elle fasse, les gens sont médisants : telle mère, telle fille…

C’est un récit terriblement touchant. On comprend cette fugue comme un dernier test sur l’intérêt que ses parents lui portent. Elle ne part pas si loin, elle n’a pris que peu de vêtements, des denrées trop périssables, pas de distraction. Dans la tête de l’adolescente, on sent l’enfant qui se raccroche à un souvenir de tendresse qu’elle espère revoir un jour.

Ce texte est ponctué de phrases terribles, d’une violence inouïe et qui tournent en boucle dans la tête de Muette. Ces phrases qu’elle entend depuis qu’elle est petite et qui ne la quittent plus. Partir ne suffit pas..

 

L’issue est prévisible, mais l’auteur a choisi de s’arrêter avant le dénouement: puisque le point de vue des parents n’est jamais exprimé durant ces quelques jours, à nous de l’imaginer…. Je vous avoue que cela m’a un peu déçu, j’aurais aimé connaître leur réaction. Après un texte aussi fort, je trouve ça un peu dommage de ne pas aller un peu plus loin. A nous de choisir…dans certain récits  je trouve ça intéressant car tout est possible, ici ça me dérange un peu.

 

http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2013/comment-page-3/#comment-73642

Publicités

Une réflexion sur “Muette – Eric Pessan

  1. Pingback: Challenge 1% Rentree littéraire : Bilan 2013 et édition 2014 | Val bouquine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s