Les papillons rêvent-ils d’éternité ? – Sandra Labastie

 

 

« Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt, on sera libérés. »

 

 

Dans ce livre assez court, nous suivons la narratrice, une jeune fille d’à peine 13 ans dans ce qu’elle pense être la dernière année avant la fin du monde. Quatre parties pour quatre saisons. Elle n’est pas particulièrement inquiète puisqu’elle fait partie des « élus » donc qu’elle sera sauvé et que depuis toute petite on l’y prépare avec forces prières et études de la Bible.

Cette congrégation, bien qu’elle fasse penser à une secte, n’est pas fermée sur l’extérieur. La narratrice dont on ne connaîtra jamais le prénom va d’ailleurs à l’école normalement et ses parents tiennent un Bed and Breakfast. Evidemment elle est raillée par ses camarades de classe, mais peu importe, elle sait que ces « incroyants » ne seront pas sauvés,. eux… Par contre elle n’aime pas se faire remarquer, et c’est toujours très « douloureux » pour elle de suivre sa maman pour faire du porte à porte afin d’essayer d’enrôler de nouveaux membres. On sait à quel point les gens peuvent être cruels envers les personnes différentes. A cet âge où elle se rend bien compte qu’elle ne vit pas du tout comme tous ses autres camarades de classe et sans ami de son âge dans la congrégation, elle se sent forcément différente et sa foi vacille quelque peu….Elle aimerait être comme tous le monde, fêter ses anniversaires, être habillée à la mode, avoir des amies, enfin plus exactement elle aimerait juste savoir ce que cela fait…

Elle se pose des questions et comme certaines réponses ne lui sont pas données, ou bien qu’elle n’ose les poser, c’est à travers le dictionnaire qu’elle tente de les trouver. On la sent intelligente et perspicace et j’ai été étonnée parfois dans ma lecture du peu d’explications qu’on lui donne. C’est finalement le meilleur moyen de faire douter une ado en plein questionnement.

Même si cet extrémisme me fait froid dans le dos, j’ai bien aimé ce roman, sans doute parce que c’est par la voix de cette jeune fille que nous parcourons cette année. On a envie de la sortir de là, de tous les secouer un peu…Ce qui m’étonne toujours dans ces communautés qui pourtant se targuent de vivre dans le respect et crainte de Dieu, c’est finalement ce manque de tolérance qui transpire envers ceux qui ne pensent pas comme eux…Allez ce n’est pas grave, ils mourront tous dans les flammes de l’enfer !!!!! C’est tellement à l’opposé de ce qu’ils devraient professer… En général, quand on tient un groupe par la peur, c’est rarement bon et les dérives sont souvent inévitables.

Alors évidemment on se demande ce qui va se passer ce fameux 1er janvier, ou plutôt on s’en doute bien donc on attend la réaction des protagonistes, et là c’est assez surprenant ou bien non… à l’image de chacun finalement….

 

Si vous souhaitez découvrir quelques pages de ce roman et la plume de Sandra Labastie, suivez le lien :

http://www.calameo.com/read/002218291c5de4c2d90ec?view=book&page=4

 

http://ennalit.canalblog.com/archives/2014/04/01/28556374.html

Catégorie Animal

Publicités

2 réflexions sur “Les papillons rêvent-ils d’éternité ? – Sandra Labastie

  1. Voilà un univers que je ne vois pas souvent décrit dans mes lectures. Je note ce roman en me disant que ce monde souvent secret doit être intéressant à découvrir même s’il est vrai qu’il restera sans aucun doute incompréhensible. Merci pour ton avis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s