Nobody – Dan Wells

 

 

 

Après « Je ne suis pas un serial killer » et « Mr.Monster », voici la suite et fin de la trilogie de John Wayne Cleaver. Comme d’habitude, attention,  ma chronique dévoile les précédents tomes.

 

L’été a été plutôt calme à Clayton, à part le suicide d’une adolescente, rien de particulièrement remarquable. Pourtant John sait que ce n’est qu’une question de temps avant que des meurtres ne recommencent. Pourquoi le sait il ? Parce que c’est lui qui a provoqué Nobody et il l’attend de pied ferme.

Enfin les premiers meurtres… Cette fois John va pouvoir l’affronter personnellement et l’éliminer…enfin il l’espère.

 

 

Pour vous replacer le personnage, John à 16 ans et vit avec sa mère, thanatopracteur, dans la petite ville de Clayton.Il est totalement sociopathe et absolument fasciné par les serial killers. Comme on l’a vu dans les tomes précédents, cela ne fait pas bon ménage et si John réussissait au départ à canaliser le monstre en lui en aidant sa mère au funérarium et en se faisant des listes lui permettant d’apparaître le plus « normal possible », l’arrivée de démons dans la ville a ruiné tous ses efforts. En effet, comment présenter le fait que son voisin, un petit vieux sans histoire…est en fait le serial killer que toute la ville craint,  un démon qui se régénère en « empruntant » des corps ou des membres de ses victimes, sans passer pour un cinglé.

Et comment réagir quand le serial killer qu’il a lui même tué, parait se rematérialiser ? Comment encore une fois être crédible alors que l’agent du FBI en charge de l’enquête est en fait lui aussi un démon qui tue et compte bien mettre tout cela sur son dos…..

Une seule solution pour John : agir seul

Prochaine étape : La provocation

Mais ces démons ne sont pas la « seule » préoccupation de John. D’abord il y a Mr.Monster qu’il faut canaliser et ce soudain intérêt pour les filles qu’il faut apprendre à accepter…

 

J’avais bien aimé les précédents tomes. Passée ma surprise première de découvrir  le mélange thriller/fantastique, le personnage de John Wayne Cleaver, son humour (très noir), sa personnalité hors du commun m’avaient vraiment plu. Apprécier un sociopathe, serial killer en puissance ça peut étonner, mais que voulez vous, il est quelque part très attachant.

Dans ce dernier tome, j’étais sur mes gardes et autant vous dire que ces suicides non expliqués étaient pour moi plus que suspects. Arrive ensuite une nouvelle série de meurtre, avec mise en scène bien glauque ( Je ne sais pas pour vous mais, je pense que si j’avais habité Clayton, j’aurais quitté la ville, et même l’Etat depuis longtemps…) On entre dans le vif du sujet, après un début un peu lent, les événements s’enchainent et le final est plutôt réussi.

 

Alors pour conclure, je dirais que c’est typiquement une trilogie « qui passe ou qui casse ». J’ai plutôt bien aimé à partir du moment où  j’ai accepté le fantastique. Par contre je reste persuadée que le personnage de John aurait été tout aussi intéressant, voir même plus, sans tous ces démons. On en aurait peut être pas fait une trilogie car trois différents serial killers en si peu de temps sur une ville paumée du Dakota, ça n’aurait pas marché. Mais on pouvait faire au moins un très bon volume 😉

 

http://liliba.canalblog.com/archives/2014/04/08/29605653.html

Publicités

Une réflexion sur “Nobody – Dan Wells

  1. Pingback: Challenge Thrillers et Polars – Bilan et nouvelle saison ! | Val bouquine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s