Histoire d’Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris plus un) – Francis Dannemark

 

Le jour de l’enterrement de sa mère, Paul rencontre enfin sa tante Alice… Il a depuis toujours entendu parler d’elle, mais ne l’a jamais rencontrée. Elle a 73 ans, est anglaise d’adoption, elle a toujours vécu très loin de sa famille et a été veuve…9 fois. Elle a quitté la France suite à un tragique accident qui a touché ses proches et n’est jamais plus revenue. Aujourd’hui il est temps pour elle de faire connaissance avec son neveu Paul et c’est à son hôtel ou autour d’une bonne table qu’elle lui raconte son incroyable vie.

images

J’ai vraiment énormément aimé ce livre. Ou plutôt j’ai vraiment énormément aimé Alice. Jeune, la vie ne lui a pas fait de cadeau, ensuite non plus car comme une malédiction, elle a perdu tous ses maris les uns après les autres, plus ou moins rapidement. Ce court roman se divise en autant de chapitres que d’hommes dans sa vie.

Avec chacun d’eux elle a découvert un bout du monde et a été très heureuse car évidemment elle était amoureuse. C’est sans doute pour cela qu’elle dit oui à chaque fois, elle ne veut jamais penser que la malédiction la poursuivra encore une fois. Elle vit pleinement ses histoires et est à chaque fois dévastée par la perte. Seule la mère de son deuxième mari, Maggie,  avec qui elle s’entend très bien et qui est devenue une amie, reste comme une sorte de rocher sur lequel elle peut s’appuyer quoi qu’il arrive. Un personnage que j’ai beaucoup aimé aussi.

Pour autant elle ne se plaint pas et reste finalement assez optimiste. C’est une très belle histoire et bien que triste parfois, elle est emportée par cette femme lumineuse que j’ai terriblement envie de connaître. Le ton n’est pas du tout larmoyant, parfois un peu coquin, et j’ai vraiment beaucoup aimé quand elle cherche ses mots et parle à Paul en anglais ( le manque de traduction peut, peut être, gêner un peu les lecteurs qui ne connaissent pas la langue en leur enlevant une partie des bons mots d’Alice).

Et puis j’ai aimé la manière dont elle se  raconte à Paul, sa façon de lui raconter sa vie…toujours autour d’un bon plat…

Voilà mon dernier petit livre coup de cœur, un personnage qui m’a ému profondément, une femme au destin tragique qui reste malgré tout optimiste, et une fin poignante. Merci Francis Dannemark pour ce joli cadeau.

Publicités

4 réflexions sur “Histoire d’Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris plus un) – Francis Dannemark

  1. J’ai vu des avis positifs comme des avis négatifs à propos de ce livre. Je me le prendrais peut-être à l’occasion histoire de me faire une idée!
    Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s