A l’encre russe- Tatiana de Rosnay

Editions Héloïse d'Ormesson

Editions Héloïse d’Ormesson

cc

Nicolas Kolt est un jeune écrivain à succès. Son premier roman “L’enveloppe” est un best seller international, écrit alors qu’il n’était encore que Nicolas Duhamel, ce jeune homme marqué par la disparition en mer de son père lorsqu’il était enfant . A 24 ans, en voulant refaire son passeport, il découvre les origines russes de ce dernier. Profondément affecté il entreprend un voyage pour découvrir son histoire familiale. Cette histoire sera à l’origine de son roman et du phénoménal succès qu’il a reçu.

Parti quelques jours en Italie avec sa petite amie du moment, espérant trouver enfin l’inspiration pour son nouveau livre, il revient sur son parcours et ce qu’il est devenu…

cc

Comme vous le savez, je suis une grande fan de Tatiana de Rosnay, alors autant vous dire que son nouveau roman était attendu.

Nicolas Kolt est un personnage finalement assez détestable. Le succès de son roman lui est monté à la tête et depuis 3 ans, il passe plus de temps sur les réseaux sociaux à indiquer la couleur de sa chemise ou le menu servi en première que sur son prochain manuscrit, pourtant déjà largement payé par son éditrice qui redoute de le voir partir à la concurrence. En gros il a surfé sur son succès mais il n’y a rien derrière.

Ses proches ne sont pas dupes d’ailleurs. La femme qu’il aime l’a quitté  et son meilleur ami refuse de lui parler…

C’est dommage de voir ce qu’il est devenu car c’était plutôt quelqu’un de bien.

D’ailleurs j’ai beaucoup aimé Nicolas Duhamel. Le fait d’avoir grandi sans père, dont le corps n’a jamais été retrouvé, les questions sans réponse, l’espoir qu’il réapparaisse et puis finalement la révélation qu’il ressent presque comme une trahison le rendent touchant. Il est également touchant dans la découverte de ses origines, même si parfois un peu excessif dans ses réactions avec son entourage. J’ai particulièrement aimé lorsqu’il raconte son « pèlerinage » en Russie.

Je n’ai pu m’empêcher d’imaginer Tatiana de Rosnay faisant le même voyage pour récupérer les papiers faisant foi de sa nationalité française puisque c’est cette anecdote qui est à l’origine de ce livre. (Cette loi me paraît totalement improbable, si elle ne l’avait vécue je n’y aurais pas cru).

De cette histoire Tatiana et Nicolas ont écrit chacun leur roman…

J’ai également beaucoup aimé le clin d’œil de l’auteur pour sa grand-mère dont elle a donné le nom «Koltchine » au père de son héros, et puis clin d’oeil aussi aux personnages de ses autres romans « Angèle » et « Rose », filles de Margaux, l’héroïne de Nicolas…

Un roman dans un roman, des histoires communes entre « les auteurs » et « leurs héros ». Les dangers du succès quand on prend la grosse tête, l’impact des réseaux sociaux, les secrets de famille…. Et toujours l’écriture de Tatiana de Rosnay que j’affectionne particulièrement.

Cependant, pas de coup de cœur cette fois, à cause de la fin que je n’ai pas aimée, ou plutôt, je n’ai pas compris pourquoi ce choix. Je ne peux pas vous dire pourquoi sans vous la dévoiler, mais j’ai eu l’impression qu’elle n’appartenait pas à l’histoire. Mais encore des personnages qui resteront dans mon esprit un bon moment.

Challenge-anglaischallenge-le-nez-dans-les-livres

Publicités

8 réflexions sur “A l’encre russe- Tatiana de Rosnay

  1. Pingback: Challenge « Le nez dans les livres  | «

  2. Cette encre russe ne m’a pas séduit l’espace d’un instant, je n’y ai vu qu’une successsion de clichés dans une intrigue artificielle qui sent le roman « alimentaire »…
    J.P.Roche

  3. Pingback: Challenge Le Nez dans les livres, 2 ans déjà ! |

  4. Pingback: Challenge "Le nez dans les livres" : bilan saison 1 et infos saison 2 | Val bouquine...

  5. Pingback: Challenge God save the livre Bilan 2013 et nouvelle saison 2014 | Val bouquine...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s