Les filles d’Estoril – Margarida Rebelo Pinto

JC Lattes – 320 pages

 

Leonor et Nana sont cousines. Trentenaires et celibataires, elle sont aussi proches qu’elles sont differentes. Filles de soeurs jumelles il semblerait qu’elles aient pris les caracteres de leurs meres respectives.

Leonor vit a cote de chez ses parents, Maria Theresa et Nuno, dans l’annexe du fond du jardin. Elle a un petit garcon d’un premier mariage rate et vit une relation desastreuse avec un homme qui est incapable de s’engager, voyage partout et ne vient la voir que quand ca l’arrange. Amoureuse et terriblement romantique, elle espere qu’il finira par deposer ses valises et qu’ils pourront former une vraie famille.

Nana est a l’oppose : fille de Maria Luisa avec qui elle vit toujours, elle collectionne les aventures, ce qui n’est pas bien vu dans un Portugal plutot puritain. Plusieurs drames ont jalone sa vie dont la mort de son pere et de son fiance dans des circonstances etonnamment similaires. Elle travaille dans la societe de la belle soeur de Leonor, et passer ses week end a faire des fetes endiablees et tres alcoolisees.

Un jour Leonor, voulant retrouver ses vieux albums de Martine au grenier, decouvre cache entre de vieux draps  le journal de sa grand mere, ainsi qu’une photo d’elle. C’est une vielle photo, elle etait jeune …  Etonnant qu’il n’existe pas d’autres photos d’elle… Intriguee, elle commence a poser des questions, mais ces questions derangent..

 

J’ai bien aime ce roman, ces portraits de femmes sur 3 generations, la vie et l’evolution des mentalitees au Portugal. Je connais tres peu ce pays pour n’y etre allee qu’une fois, mais j’avais adore . J’ai pris beaucoup de plaisir a decouvrir les deux cousines, tellement differentes mais aussi liees que si elles etaient elle meme jumelles. Malheureusement j’ai fini par me perdre entre les personnages. Je n’arrivais plus a savoir qui etait qui. J’ai vu que certaines se sont fait un arbre genealogique et c’est ce que j’aurais du faire.

Par contre j’ai ete un peu decue par la fin. J’ai ete tres etonnee de la reaction de filles face au secret. Et puis j’aurais voulu que se soit un peu plus fournis. La j’ai eu l’impression qu’on me balancait le secret et puis zou, le livre est fini. Un peu dommage par rapport au reste qui etait vraiment bien.

Un livre a decouvrir  si vous aimez les portraits de femmes et les secrets de famille.

Categorie Lieu

Categorie Lieu

Publicités

5 réflexions sur “Les filles d’Estoril – Margarida Rebelo Pinto

  1. Ha oui carrément un arbre généalogique 😀
    J’aime les portraits de femme, moins le secrets de famille. Il me tente et ne me tente pas en même temps :-p

  2. je découvre ton blog en cherchant une critique sur ce livre précisément. Je suis comme toi, dès que ça devient complexe avec les noms et les personnages trop nombreux je suis larguée alors je prends des notes. Il parait que le pire c’est « Guerre et Paix » avec environ 200 personnages qui changent même parfois de nom tout au long du roman … du coup je ne m’y lance pas
    😉
    Bonne soirée

  3. Bonjour Rose !
    Tres honnetement il n’y a pas enormement de noms, c’est juste qu’entre les freres, soeurs, grand parents, amis… j’ai perdu le fil, alors ca aurait ete judicieux que je fasse un p’tit arbre. C’est bizarre, ca ne me fais pas ca tout le temps. Parfois il y a beaucoup plus de personnages et je m’y retrouve. C’est peut etre a cause de la construction (un chapitre:un personnage parle), je n’ai pas su gerer le changement de narrateur…va savoir…
    Tu me fais peur avec Guerre et Paix, il va peut etre rester un peu encore sur mes etageres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s