La bonte : Mode d’emploi – Nick Hornby

Nouvelle lecture pour le Challenge Nick Hornby de Sofynet et God save the livre d’Antoni.  J’ai choisi celui ci car pour une fois le heros n’est pas un homme, voyons voir.

10-18 – 282 pages

Kate, la quarantaine, vit en banlieue londonienne avec son mari David et ses enfants. Elle est medecin dans un dispensaire et subvient aux besoins de la famille pendant que David ecrit des chroniques pour le journal local. Connu sous le nom de « l’homme le plus en colere » de leur ville, il est grincheux, negligeant et prend un malin plaisir a tout critiquer.

Lors d’un colloque, Kate lasse de sa routine quotidiennne et de l’attitude de son mari qui la delaisse, passe la nuit avec un collegue. Le lendemain, lors d’un banal coup de fil au sujet concernant d’un mot a faire pour l’ecole de leur fille, et une enieme prise de bec, elle annonce a David son desir de divorcer.

De retour a la maison, pas de scene, David agit comme d’habitude, il ne semble pas l’avoir prise au serieux . Deux semaines plus tard, David va consulter suite a un mal de dos et c’est un homme tout gentil, attentif et positif qui rentre a la maison. Il est alle voir une sorte de magnetiseur du nom de D.J Goodnews (tout un programme) et toute sa colere semble s’etre envolee avec la douleur… Mais ce nouveau David est t’il mieux que l’ancien ? Finalement Kate en viendrait presque a regretter la mauvaise humeur congenital de l’ancien David, surtout quand il se met a vouloir aider tout le monde : en accueillant chez eux Goodnews, sorte de baba cool qui aurait abuse du LSD, puis en donnant petit a petit les jouets des enfants, ordinateurs et autres objets qu’il estime non necessaires et qui pourraient aider des gens dans le besoin, et aussi en voulant entrainer tous ses voisins dans l’accueil de SDF.

Bref le nouveau David , tellement a l’oppose de l’ancien commence a serieusement porter sur les nerfs de Kate.

J’ai plutot bien aime ce livre car on y retrouve bien le style de Nick Hornby, et que c’est drole et caustique, mais honnetement il ne m’a pas autant enthousiasme que les autres. Prefererais-je ses loosers habituels ??? J’ai meme eu un peu de mal a un moment, c’etait un peu trop. Mais j’ai bien aime Kate, certaines de ses reflexions m’ont fait rire., mais a sa place j’aurais mis le haut-la tres vite.  J’ai prefere le personnage de Tom, son fils, qui est assez conscient de ce qu’il se passe autour de lui . Mais je n’ai pas retrouve le « truc » qui me plait d’habitude dans les heros masculins de Nick Hornby.

 

 

Publicités

5 réflexions sur “La bonte : Mode d’emploi – Nick Hornby

  1. Pingback: Bilan de lecture : mai 2012 « Val bouquine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s