[Jeunesse/YA] – Sentiment 26 – Gemma Malley

En ce moment je suis dans une periode « lecture jeunesse ». Ca tombe bien , j’en ai recu pas mal dernierement.

Michel Lafon – 317 pages

Deuxieme moitie du XXIeme siecle, Evie est une jeune fille de 16 ans. Elle vit dans la Cite, ville totalement fermee sur l’exterieur par un mur infranchissable depuis les Horreurs, regie par le Guide Supreme et son Systeme. Chaque habitant a subit ce qu’ils appellent le nouveau bapteme. Cela consiste a retirer du cerveau l’amygdale dont l’hyperactivite est a l’origine des emotions extremes et certaines maladie come la schizophrenie . Le but : oter tout sentiment (deshumaniser ?) la population. Chaque habitant est « etiquete » en fonction de son attitude, de A (Admirable) a D (Deviant), et ceci peu changer a tout moment, car le Systeme sait tout. Tous suivent les ordres du Guide Supreme sans se poser de question. Personne ne songe a sortir, l’exterieur c’est le chaos et  le monde des Maudits que l’on entend hurler aux portes de la Cite. Pour Evie, c’est plus difficile. Elle fait de terribles cauchemars très réalistes et lutte en permanence contre elle meme pour garder le controle et rester dans le rang.

Evie est B, elle travaille pour le gouvernement et est chargee d’enregistrer les modifications d’etiquettes. Elle est promise a Lucas, un A dont l’avenir est tout trace dans les plus hautes spheres de la Cite. Il est beau, mais terriblement froid et insensible. Evie accepte son destin, mais son coeur bat pour Raffy, le propre frere de Lucas. Malheureusement Raffy est un D, il refuse le principe du Systeme et est en guerre ouverte contre son frere.

Il decouvre par hasard une faille dans le Systeme et la sanction tombe rapidement : il va etre degrade en E , etre ejecte de la Cite et se retrouver a la merci des Maudits… sa vie est en danger.

J’ai bien aime ce roman, il se lit facilement et le theme du monde parfait pas si parfait que ca m’a plu. On est dans la dystopie mais finalement le theme n’est pas sans rappeler les derives sectaires que l’on voit actuellement. J’ai trouve Evie un peu fade par moment, je l’aurais aime un peu plus rebelle, mais l’histoire se tient bien. La premiere partie pose la Cite et les personnages, l’histoire et le pourquoi du Systeme. La deuxieme partie est plus rythmee et l’auteur a reussi a me surprendre. Il semblerait que ce livre soit le premier d’une trilogie dont je lirai volontiers la suite.

Un grand merci a Camille des Editions Michel Lafon pour cet envoi.


Publicités

10 réflexions sur “[Jeunesse/YA] – Sentiment 26 – Gemma Malley

  1. oh, ça ressemble beaucoup à « un bonheur insoutenable » (billet fait en mars, si tu veux voir…), même type de classification, même déshumanisation en agissant sur le corps, des rebelles en dehors du système, un héros amoureux et rebelle…c’est tentant ! et c’est quoi la déclaration ?

    • Je viens de lire ton billet et effectivement c’est tres tres ressemblant…
      Pour la Declaration je ne sais pas, c’est encore un dystopie et le premier volume d’une trilogie. Je l’ai quelque part, faut que je le retrouve 😉

  2. Pingback: Bilan de lecture – Avril 2012 « Val bouquine…

  3. Pingback: Les mots de Mélo » Challenge Littérature Jeunesse/Young adult

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du sixième mois | Muti et ses livres

  5. Pingback: Les mots de Mélo » Bilan n°6 du Challenge Jeunesse et Young Adult

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du 7ème, 8ème et 9ème mois | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Dernier bilan | Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s