La Mer Noire – Kethevane Davrichewy

Voici un roman a cote duquel je serais sans doute passee s’il n’avait ete propose au Club de Lecture et cela aurait ete bien dommage.

 

Sabine Weispieser Editeur - 214 pages

 

 

Aujourd’hui Tamouna fete son anniversaire. C’est une vieille dame au corps fatigue mais a la memoire alerte . Ce soir ses proches seront presents a la petite fete organisee ; meme Tamaz, son amour de jeunesse, y est attendu. C’est d’ailleurs vers lui que va sa premiere pensee lorsqu’elle se reveille. Ensuite ses souvenirs se melent aux preparatifs de la journee, tel le film de sa vie, et nous decouvrons l’adolescente puis la femme qu’elle est devenue.

Tamouna a 15 ans quand elle rencontre Tamaz. Elle vit a Batoumi en Georgie avec sa famille, dans un milieu plutot aise. Son pere fait parti du gouvernement. Malheureusement elle a a peine le temps de profiter du bonheur de ce premier amour car les bolcheviks prennent le pouvoir.  Tamouna et sa famille fuient le pays, laissant derriere eux quelques amis et des grands-parents refusant l’exil. Les frontieres ne se rouvriront pas avant longtemps, separant de fait les deux amoureux.

Tamouna grandit, tout d’abord dans une communaute d’exiles georgiens en banlieue parisienne, puis enfin a Paris.Elle n’a pas choisi de partir, elle subit la decision de son pere qui pense etre plus utile depuis l’exterieur du pays. Elle ne peut pas vraiment comprendre les enjeux, et reste partagee entre son espoir de retourner en Georgie et la raison qui lui dicte de s’adapter et de s’integrer. Et puis elle ne parvient pas a oublier Tamaz

Tamouna construit  tout de meme sa vie dans cette absence, la Georgie est loin mais les traditions demeurent et la communaute reste soudee.

 

J’ai beaucoup aime ce livre, l’alternance entre les deux histoires : le passe raconte a la premiere personne, le present lui, a la troisieme. J’ai apprecie de connaitre le devenir de chacun des protagonistes grace a cette construction.

J’ai beaucoup aime egalement l’ecriture, ainsi que la facon dont l’auteur avait traite le sujet, certainement tres inspiree de l’histoire familliale, puisque les grands parents de Kethevane Davrichewy ont egalement fui la Georgie.

Et puis ce roman m’a aussi permis de connaitre cette partie de l’Histoire de ce pays que je ne connaissais finalement pas vraiment.

 

 

Categorie Couleur

Publicités

7 réflexions sur “La Mer Noire – Kethevane Davrichewy

  1. Pingback: Bilan Mensuel – Fevrier 2012 « Val bouquine…

  2. Moi aussi je serai passée à coté si t’en avais pas parlé. Il m’intéresse du coup ! merci madame, ma PAL ne va pas vous aimer, vous savez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s