L’inimitable Jeeves – P.G. Wodehouse

Cela faisait des annees que je souhaitais lire Wodehouse et rencontrer le fameux Jeeves. Et bien je ne regrette pas : quel humour !

Omnibus

« Dans une Angleterre éternelle peuplée de jeunes filles énergiques et épuisantes, de tantes redoutables, d’oncles débonnaires et passifs, de toute une galerie de personnages excentriques, domine la figure de Jeeves, le génial et flegmatique majordome du narrateur Bertie Wooster, jeune célibataire oisif et écervelé qui a l’art de se fourrer dans des situations inextricables. Ce sommet de l’humour anglais a enthousiasmé des générations de lecteurs, et a inspiré à un critique ce commentaire définitif :  » Il n’y a que deux sortes de lecteurs de Wodehouse, ceux qui l’adorent et ceux qui ne l’ont pas lu. « 

Voici donc ma premiere rencontre avec le fameux Jeeves ! Depuis le temps que je voulais decouvrir P.G Wodehouse, je n’ai pas ete decue par ma lecture.

Jeeves est le valet de chambre de Bertram Wooster, jeune gentleman anglais dont les journees se resument a frequenter son Club, sortir tard et se mettre dans des situations impossibles. Jeeves est cultive, intelligent, et on se rend compte tres vite qu’il a facilement l’ascendant sur Bertie. J’ai adore sa facon de montrer son mecontentement face a l’habillement un peu « colore » de ce dernier. J’ai egalemet adore sa facon de regler les problemes de tout le monde.

Il faut dire que Bertie est affuble d’un ami d’enfance assez etonnant qui a le don pour tomber amoureux tous les deux jours et parier sur tout et n’importe quoi (il a evidemment des tuyaux en beton 😉 ). Il lui demande sans cesse de l’aide au nom de l’amitie, puis passe a autre chose en oubliant de le prevenir. Bertie a egalement une Tante terrible qui veut absolument le marier, mais dont les choix laissent vraiment a desirer. Et ce n’est qu’un echantillon des personnages qui gravitent autour de lui.

Jeeves est toujours de bon conseil et lorsque Bertie decide de ne pas le consulter, c’est la catastrophe assuree.

Un livre que j’ai adore et ou j’ai beaucoup ri. On est un peu dans la caricature : le valet plus malin que son maitre, mais c’est vraiment cocasse. La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a plein d’autres !!!



Publicités

4 réflexions sur “L’inimitable Jeeves – P.G. Wodehouse

  1. Pingback: Bilan de lecture Janvier 2012 « Val bouquine…

  2. Pingback: Challenge God save the Livre fin et ….suite « Val bouquine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s