Les vies privees de Pippa Lee – Rebecca Miller

J’ai decouvert ce livre au moment de la sortie du film. Comme a mon habitude, je prefere lire avant de voir. C’est enfin chose faite.

290 pages - Seuil

A cinquante ans, Pippa Lee apparaît à tous ceux qui la connaissent comme « une des dames les plus charmantes, les plus gentilles, les plus adorables, les plus simples et les plus rassurantes qu’ils aient jamais vues ». Épouse parfaite, mère dévouée, hôtesse accomplie et sereine, elle semble avoir tout pour être heureuse. Mais lorsqu’elle et Herb, son mari octogénaire, quittent New York pour s’installer dans une luxueuse banlieue pour retraités, cette belle façade se fissure. Sa sensualité mise en sommeil se réveille et remonte à la surface un passé mystérieux et trouble, fait de rébellion, de passions et de déchirements – un passé dont elle a laissé loin derrière elle les excès et les dangers pour le confort du mariage mais qui la rattrape inexorablement… Les Vies privées de Pippa Lee,  » roman à énigme psychologique « , explore avec finesse le labyrinthe intime d’une femme en quête de sa véritable identité, écartelée entre son désir de sécurité affective et son aspiration à la liberté.
 
 

Dans un pemier temps j’ai eu un peu peur car le personnage de Pippa si lisse et bonne epouse m’inspirait de l’ennui : qui peut accepter d’aller s’installer a « Papyland » a seulement 50 ans ? Elle le fait pour Herb qu’elle aime profondement et qui souhaite quitter la folie de New York. Mais ce changement va lui faire comme un electrochoc. Elle se met a avoir des crises de somnambulisme assez severes ou elle fait des choses totalement opposees a son image de femme au foyer epanouie.

Nous replongeons alors avec elle sur un passe plutot sulfureux. Le rejet de ses parents (surtout de sa mere), sa vie a New York chez sa tante, ses relations amoureuses pour le moins douteuses ; jusqu’a sa rencontre avec Herb et ses consequences.

C’est un roman que j’ai vraiment bien apprecie. Il est court et se lit assez vite et  j’ai adore le personnage de Pippa avec son apparence si parfaite qui cache un lourd passe. Elle a beau avoir voulu faire table rase, sa personnalite fini par ressortir.Comme quoi on ne peut pas se mentir ad vitam.

Je compte bien regarder le film prochainement. Je le suppose fidele car realise par Rebecca Miller elle meme, et le choix des actrices Robyn Wright/Blake Lively dans le role de Pippa me semble bien coller a ce que j’ai imagine.

 
 
 
 
 

Lu dans le cadre du Challenge :

Publicités

6 réflexions sur “Les vies privees de Pippa Lee – Rebecca Miller

  1. Pingback: Bilan de lecture : septembre 2011 « Val bouquine…

    • Coucou Anne, j’aimerais bien avoir ton avis sur celui ci, en general on est plutot sur la meme longueur d’ondes ( a part peut etre sur  » En memoire de la foret », mais faut bien qu’il y en est un de temps a autres 😉 )

  2. Pingback: Bilan des Challenges termines et petit coup de gueule « Val bouquine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s