Rose, Sainte Nitouche de Mary Wesley

J’ai decouvert Mary Wesley l’an dernier avec son merveilleux  » Les raisons du coeur » que j’avais adore. J’ai file a la librairie acheter ses autres romans (malheureusement pas tous traduits). Heureusement ils sont reedites petit a petit aux Editions Heloise d’Ormesson. C’est terriblemet anglais : J’adore

J'ai lu - 413 pages

 
 
« Rose et Ned forment depuis cinquante ans un couple exemplaire aux yeux de la bonne société anglaise. Pourtant, à la mort de Ned, Rose tombe le masque et dévoile la double vie qu’elle s’est offerte pendant toutes ces années avec Mylo Cooper, l’anticonformiste, son grand amour. Duplicité, hypocrisie, voilà le portrait d’une société anglaise engluée dans les convenances. Un monde où chacun cherche à percer les secrets des autres, tout en préservant jalousement les siens. Avec cette écriture pétillante et poivrée qui n’appartient qu’à elle, Mary Wesley nous dit son attachement pour ces êtres immoraux, que l’on adore détester. »
 
Une fois encore Mary Wesley m’a conquise. Encore une Rose….je les collectionne en ce moment et elles sont toutes attachantes.
Ici nous decouvrons Rose Peel vers la fin de sa vie. Son mari vient de mourir et elle laisse derriere elle sa maison et ses biens, mis a part un tableau de Bonnard. Elle s’installe dans un petit hotel trouve sur sa route.
La elle se rememore sa vie « aupres » de son mari et de son amant (ils ne sont effectivement pas tres presents ni l’un ni l’autre)
Le titre anglais : « Not that sort of girl » (Pas ce genre de fille) est plus fidele a l’image que les gens auront de Rose toute sa vie que le Sainte-Nitouche (quoique bien trouve quand meme). Des commerages ? Des rumeurs sur elle ? Mais non : Rose n’est pas ce genre de fille…
Ce qui est tres drole et tres ironique car en fait, elle est ce genre de fille.
Rose est etonnante. Elle  a fait un mariage de convenance et donne (quand elle le decide) un fils a son mari car elle veut la stabilite et le confort materiel qu’il lui propose. Elle aime Ned a sa facon, mais cela ne suffit pas a lui faire oublier sa passion pour Mylo.  Et malgre les longues abscences de ce dernier, parfois des mois, des annees…et le silence entre deux, Rose l’aimera toute sa vie.
Entouree de parents qui ne l’aiment pas, d’amis « parasites » et de personnels de maison qui seront finalement etonnant de loyaute, Rose accepte son sort pour ces quelques moments voles avec Mylo.
Tout y est pour me plaire, l’histoire, le style, les personnages, les situations. Un grand moment « so british ».
•••••••••••••••
 Livre entrant dans les challenges :
             et
Publicités

6 réflexions sur “Rose, Sainte Nitouche de Mary Wesley

  1. Pingback: Bilan de lecture : Octobre 2011 « Val bouquine…

  2. Pingback: Bilan des Challenges termines et petit coup de gueule « Val bouquine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s