Abandon – Terre des oublis – Duong Thu Huong

Pris dans le cadre de mon club de lecture,  je pensais l’ajouter au challenge Litterature au feminin en plus de ma liste, mais finalement….

 
 

Alors qu’elle rentre d’une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste,réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari. Au fil d’une narration éblouissante, l’auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d’une société pétrie de principes moraux et politiques, tout en évoquant avec bonheur la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs… Terre des oublis, roman de l’après-guerre du Viêt-Nam, est un livre magistral.

C’est avec un certain regret que j’abandonne Terre des oublis car ce roman m’avait ete plusieurs fois recommande. Est ce par ce que je suis un peu malade, ou bien est ce parce que tout simplement ce n’est pas le moment, toujours est t’il que je laisse tomber au chapitre 11, page 210. Il reste encore 490 pages a lire et je n’ai pas envie de me forcer. Je prefere me dire que le reprendrai plus tard, car je ne trouve pas ca mauvais , c’est juste que je n’arrive pas du tout a entrer dedans, a me representer le Vietnam, a visualiser les personnages. Je sens que je passe completement a cote et c’est tres dommage.

Je prefere le reposer pour ne pas le gacher.

Publicités

6 réflexions sur “Abandon – Terre des oublis – Duong Thu Huong

    • Aie ! mon but n’est pas d’en degouter les autres. L’avis qui revient le plus souvent dans mon CDL : « c’est tres Vietnamien » et d’habitude j’aime bien.

  1. J’ai moi aussi ce livre dans ma PAL mais je suis sûre que je m’essaierai à sa lecture ; va savoir quand ?! J’espère que la forme va revenir pour que ta prochaine lecture soit moins décevante.

  2. J’ai vraiment beaucop aimé ce livre, mais c’est vrai qu’il faut entrer dedans… Je crois l’avoir lu pendant les grandes vacances, il faut peut-être du temps devant soi ? Se laisser toucher par ces personnages et leur histoire assez poignante. Je trouve la couverture du Livre de poche très jolie.

Les commentaires sont fermés.